04252017Headline:

Côte d’Ivoire: Dernière heure /Agrobusiness, pas de remboursements /les raisons

Dans l’affaire dite Agrobusiness  qui secoue le pays, nous ne comprenions pourquoi les banques ne décaissaient les fonds pour procéder aux remboursements annoncés par les autorités et nous sommes enfin situés.

En effet, KOACI. apprend d’un cadre d’une des principales banques du pays approché pour l’occasion, qu’aucun établissement bancaire du pays ne se risquera à quelconque décaissement tant qu’une décision de justice ne sera pas prise en ce sens.

Sous couvert d’anonymat, celui qui a tenu à clarifier la situation via notre média, fait remarquer que c’est avant tout une question d’éthique et de crédibilité des banques aux yeux, notamment, des institutions, des marchés financiers et des investisseurs.

Il évoquera également que l’Etat ivoirien ne pourrait, en ordonnant aux banques à procéder aux remboursements de quelque manière que ce soit, se risquer dans une telle aventure arbitraire au risque d’être comparé à des dictatures et nuire ainsi à son image sur la scène internationale et économique.

Le 6 avril prochain s’ouvrira le procès de l’Agrobusiness au tribunal de commerce d’Abidjan.

Tout indique selon nos informations que même en cas de décision qui validerait la procédure de remboursement, l’avocat de Monhevea et plus largement de son DG, Christophe Yapi, Maitre Yao Emmanuel et ses collègues feront appel. Une affaire qui pourrait, de fait, durer une année voire plus.

A suivre…

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment