09232018Headline:

Côte d’Ivoire: Grève des commerçants à l’ouest du pays.

Abidjantv.net– Vendredi 13 Avril 2018 – Nous indiquions dans un article précédent que les commerçants  de la ville de Man  observent depuis jeudi une grève de trois jours.

Un arrêt de travail qui paralyse toute la ville de la capitale de l’ouest montagneux. Ils protestent contre la Direction Régionale des Impôts.

La grève se poursuit ce vendredi et a gagné d’autres localités de l’ouest telles que, Biankouma, Bangolo, Danané, a confirmé par le président des commerçants  de Man, Hamed Diakité joint à 11 h GMT.

Pour en savoir plus sur les raisons de cette grève qui met en mal l’économie dans la région, nous avons échangé jeudi au téléphone, avec secrétaire administratif des commerçants de Man.

Lors de notre entretien, Malick Koné a porté de graves accusations contre les agents des impôts  de la région.

Ci-dessous notre entretien…

Malick Koné : Merci pour l’occasion que vous nous donnez pour nous exprimer. Nous sommes entrés en grève  depuis jeudi pour protester contre les pratiques des agents des impôts à l’ouest et précisément à Man.

MK : Vous savez, on demande ici aux gros commerçants de payer en services numéraires ou matériaux de construction sous la menace de taxation d’office. Une situation que nous jugeons de déplorable. On nous demande une attestation de régularité fiscale, alors que pour l’avoir ici le document à la DGI, il faut débourser de l’argent jusqu’à trois (03) millions de FCFA. Pour changer de régime au niveau des impôts, on nous intimide et on nous réclame de l’argent. Souvent nos commerces sont fermés sans préavis. Les agents exercent des pressions sur les commerçants. Ils nous tiennent et des propos humiliants et dégradants. 

MK : Nous avons observé une grève de trois jours. Si aucune décision n’est prise, nous irons en grève illimitée. Je vais vous avouez que ic, les agents des impôts  n’ont aucun respect du secret professionnel. Nos déclarations sont divulguées en ville. Nos chiffres d’affaires sont connus de tous, ce qui met notre vie en danger avec l’insécurité dans la région. Ils harcèlent fiscalement les petits vendeurs. Globalement c’est pour tous ces griefs contre la DGI deMan que, nous avons décidé de fermer tous les commerces jusqu’à nouvel ordre….

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment