12152017Headline:

Côte d’Ivoire :groupe Hilton fait du Plateau un petit Manathan/avec un giga-projet hôtelier

Welcome to the Hilton St. Louis at the Ballpark

Faire du quartier du Plateau un petit Manathan, tel est l’ambition des autorités ivoiriennes en adoptant un ambitieux projet qui l’a amené à céder certains espaces du quartier des affaires du Plateau, dans le centre de la capitale économique ivoirienne, pour des investissements importants.
Ainsi, le site occupé actuellement par l’Agence ivoirienne de presse (AIP) vient d’être cédé au géant mondiale de l’hôtellerie Hilton, en vue de l’implantation d’un hotêl 5 étoiles. L’information a été livrée jeudi 1er octobre 2015 par le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné Nabagné, à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire tenu à Yamoussoukro.
Selon lui, cette décision a été prise à la suite d’une communication présentée par le ministère de la construction du logement et de l’urbanisme Mamadou Sanogo, dans le cadre d’un projet du partenariat public-privé, relatif au “développement cohérent du centre- ville d’Abidjan” précisément du quartier du Plateau.Outre le terrain l’AIP, la mesure concerne la construction de la bibliothèque de la renaissance africaine d’Abidjan sur le site actuel de la direction des examens et concours (DECO), la construction du môle du Plateau sur le site de l’ancien marché du plateau, en face de l’hôtel de ville.Il s’agit aussi de la construction et de l’aménagement d’un immeuble sur le site des 80 logements, ex Sorbonne, de la rénovation de l’immeuble de la pyramide du Plateau et la rénovation de l’immeuble de la BICICI.
Ces projets totalisent un investissement global estimés à 287 milliards, et seront réalisés sans disposition du bien et du terrain. Ce qui signifie qu’après exploitation par le concessionnaire, ces réalisations reviendront à l’État de Côte d’Ivoire.
Depuis la reprise économique, le quartier du plateau est l’objet de nombreuses sollicitations de promoteurs immobiliers et de personnes qui souhaitent mettre en valeur des terrains libres ou abritant encore des immeubles qui sont vieillissants ou dépassés.Des négociations ont été déjà faites avec les promoteurs concernés et le conseil a donné son accord en vue de la signature des accords-cadres nécessaires à la réalisation de ces projets.
Armand Tanoh

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment