03272017Headline:

Côte d’Ivoire Insecurité: Vols, pillages, arnaques…La mafia « sicilienne »à Abidjan (Témoignages édifiants)

vol voiture

Côte d’Ivoire Logistique: Vols, pillages, arnaques…La mafia « sicilienne » au bord de la Lagune Ebrié (Témoignages édifiants)
Il y a un an de cela j’écrivais dans un de mes articles comment la société Côte D’Ivoire Logistique Automobile était devenue l’une des entreprises les plus corrompues au niveau du port d’Abidjan. Ce service jouit apparemment d’une certaine protection qu’elle se sent intouchable et opère comme une vraie mafia. C’est-à-dire opérant dans tous les domaines de l’import de voiture. Elle est devenue l’incarnation totale de la corruption, du vol des biens des importateurs faisant ainsi d’elle l’équivalant du Ndrangheta (la mafia sicilienne en Italie) au bord de la lagune Ebrié. Comme le disait un chanteur de reggae ivoirien « les ennemies de l’Afrique, ce sont les africains eux-mêmes ». Et moi j’ajouterai « les responsables de l’échec de la politique d’émergence du président Alassane Ouattara seront les responsables de ces services publics tels que le Guichet Unique Automobile etc. Comment ce service a pu se transformer à un vampire prêt à dépouiller les pauvres usagers qui se battent pour faire des affaires ? Pourquoi reste-t-il indifférent aux plaintes et aux pleurs des usagers ? Quels rôles jouent les responsables de CIL (Côte d’Ivoire Logistique) dans ce trafic illicite ? Même certains medias nationaux que nous avons contacté sur ce sujet, reconnaissent l’ampleur du sujet mais ont peur de (brûler leurs doigts). D’après leurs propres expressions.

 

N’est-il pas temps pour le ministre de la tutelle de comprendre que créer un Guichet Unique ouvrait la porte à la corruption à outrance ? Comment expliquer le vol de châssis répété et qu’on peut par la suite acheté à raison de 200.000 FCFA le numéro ? Que deviennent les numéros volés alors ? Alors que c’est écrit sur leur site internet que le dédouanement ne prend pas assez de temps, il est presque impossible d’avoir sa voiture en moins de deux mois. Comme nous le dit ces témoignages.

Le ras-le-bol des usagers

F.K « J’ai acheté un véhicule (Mercedes C200 – Compresser) en Allemagne, payé la place VIP pour une arrivée sécurisée à Abidjan, ce qui fut le cas. Le véhicule est arrivé début aout à Abidjan, mais n’a jamais pu sortir du port à ce jour (j’ai pourtant versé au transitaire tous les frais de dédouanement): le véhicule a été dépouillé de sa boite noire, du boitier de clé et de la clé originale et impossible de la faire démarrer. Comme vous pouvez le constater sur ces photos, grosse différence entre l’état de départ du véhicule au port de Bruxelles et son état actuel au port d’Abidjan.

M.K: « J’ai acheté ma voiture en France et je l’ai conduite moi-même jusqu’à Bruxelles chez un transitaire qu’on appelle Zaiteur. Pour que la voiture arrive dans de bonnes conditions, j’ai dû payer la place VIP en me disant que la voiture doit arriver en sécurité à Abidjan. Le jour que nous devrions récupérer la voiture, nous nous sommes rendu compte que la clef, les garnitures des portières ont été volés. Lorsque j’ai appelé le transitaire pour me plaindre, il m’a dit de lui donner le constat de la police à Abidjan.»

A.B : « Les 4 roues de mon minibus massa ont été remplacées par les vigiles ou agent sécurité de Côte d’Ivoire Logistique ce weekend (28-11-2015) sur le parc d’automobile de la de Premoto».

Pour en savoir plus sur le vol des pièces des voitures importées et qui sont par la suite revendues sur les différents marchés appelés communément la « casse », nous avons créé une page Facebook du nom de Touchepas Amavoiture qui, en moins de quelques semaines a eu plus de 29.000 visiteurs et dont la vidéo a été partagé à plus de 11000 fois. Cette page a eu pour but de donner la possibilité aux usagers de partager leurs expériences entre eux mais aussi pour mesurer l’ampleur de la chose. Bien que je sache que Côte D’ivoire Logistique n’était pas ce qu’on pouvait attendre d’elle, j’avais tout de même espéré rencontrer que des cas isolés. Eh bien j’ai été fort surpris de constater que c’était le contraire. Comment expliqué le fait que des vigiles aient des caisses à outils de mécanicien sur les parcs automobiles ? Comment peut démonter un monteur complet, les pompes hydrauliques etc. sans que personne ne soit au courant ? Nous avons pris à plusieurs reprises contact avec les responsables du guichet unique pour une interview mais comme le service de presse du ministère du transport, les services concernés du guichet unique automobiles nous ont toujours joué le coup du « on vous contactera ou encore amener nous vos questions et vous répondra. Ces messieurs n’ont jamais fait ce qu’ils ont promis. Nous obligeant ainsi de publié sans avoir eu leur opinion sur le sujet. Pourquoi les services de presse de ces services ne jouent pas la carte blanche ? qu’ont-ils à masquer ?

 

Lettre à monsieur le directeur

En Aout 2015 le directeur de Côte d’Ivoire Logistique faisait un communique et je cite : « il m’est donné de constater que plusieurs véhicules débarqués au Port Autonome d’Abidjan ne sont pas en état de marché fautes de pneus en bon état, manque de carburant et de moteurs défectueux. » Cher monsieur le directeur votre constat est juste et fondé et laissez-moi vous informer au cas vous n’aurez pas encore entendu la nouvelle. Ces problèmes que vous citez sont causés par certains membres de votre personnel qui se livrent aux pillages des biens des importateurs. Monsieur le directeur aucune voiture n’embarque à partir de l’Europe dans des conditions que vous venez de citer. Vos services sont en train de ruiner les usagers qui se battent pour participer à l’émergence tant souhaitée. Monsieur le directeur quelle est le coût exact du dédouanent d’une voiture ? Un million ou deux ou même trois ? Eh bien je ne saurai vous le dire car vos services ne le savent pas aussi. C’est une loterie gagne-gagne- perdu. De soi-disant transitaires sans aucune formation circulent en longueur de journées dans vos locaux avec beaucoup de dossiers sous la main se livrant ainsi à un « commerce » aussi scrupuleux avec vos agents. M. A transitaire nous raconte : « Nous sommes obligés en tant que transitaires de donner chaque fois de l’argent aux agents pour pouvoir accélérer le dédouanent. Si vous ne le faites pas votre voiture sera vendue aux enchères. Avant que les voitures n’arrivent aux enchères, il y a des douaniers et des responsables qui achètent les bonnes voitures qu’ils revendent par la suite à des prix exorbitants. C’est cela aussi la réalité du terrain. Nous avons des familles à nourriture et nous ne pouvons rien contre ce phénomène. »

Oui monsieur le directeur c’est cela aussi la triste réalité du terrain et de vos services. Les importateurs sont livrés à eux-mêmes sans aucune défense. Il est inadmissible que des usagers qui déboursent des sommes pharamineuses pour dédouaner leurs voitures se trouvent non seulement dépouillés mais auront à faire des dépenses inutiles pour réparer leurs voitures.

Pour mettre fin à cette pratique il faudrait que le gouvernement actuel prenne des mesures fermes ou il faudrait que les importateurs s’associent pour prendre des avocats qui vont engager des poursuites judiciaires auprès de la direction des enlèvements et des parcs sous douanes puisque c’est le service qui gère le transfert des véhicules du Port Autonome d’Abidjan aux parcs sous douanes de CI logistiques, responsable des parcs autos. Ces services ont le devoir de protéger les biens des usagers tant que ceux-ci seront sous leurs responsabilités. Parce que jusqu’à preuve de contraire, elle est responsable des voitures qui sont sur ses parcs automobiles.

Il est impératif que le gouvernement prenne ses responsabilités en excluant les mauvais grains quelques soit leurs fonctions et pourquoi en privatisant le secteur pour qu’il y ait plus de concurrence.

A.Bamba

(Chroniqueur indépendant)

.africanewsquick

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment