10212017Headline:

Côte-d’Ivoire: la BAD ne reviendra pas avant la présidentielle de 2015. Les raisons

Le président du Groupe de la BAD, Donald Kaberuka le 16 décembre 2014 à Abidjan, inauguration du Pont Henri Konan Bédié (HKB)
Par Sylvie Kouamé – Mille fois annoncé avec grands renforts médiatiques, mais jamais réalisé depuis 2011 et toujours resté au stade de propagande pour le régime d’Abidjan, le retour du siège statutaire de la Banque africaine de développement [BAD] en Côte-d’Ivoire ne se ferait pas avant le printemps prochain selon une information du dernier numéro de la Lettre du Continent daté du 17 décembre 2014. Officiellement ce retard s’explique en ces mots selon la LC:

«Compte tenu de l’avancement des travaux, le siège flambant neuf de la BAD à Abidjan devrait être livré en février ou mars. Ce chantier a connu d’innombrables retards».

Officieusement le passage suivant tiré d’une récente dépêche de l’AFP explique ce retard qui dure plusieurs années malgré les mises-en-scène fréquentes du régime Ouattara:

«Grève de militaires, barrages, coups de feu dans Abidjan après l’arrestation vendredi d’un ex-chef de guerre: les rebelles ayant aidé Alassane Ouattara à arriver au pouvoir en Côte d’Ivoire, après son élection mouvementée fin 2010, n’en finissent pas de gêner le régime. Les incidents impliquant les ex-combattants se multiplient depuis novembre…».

S’y ajoutent les incertitudes autour du scrutin présidentiel à risques de 2015, que Ouattara qui voit ses chances de réélection s’éloigner de jour en jour face à la montée en puissance du Tout Sauf Ouattara [TSO], s’apprête à organiser dans des conditions douteuses et frauduleuses [liste électorale, commission électorale etc.]. «Cela sera un miracle si la BAD revenait à Abidjan en pleine période de précampagne électorale et à quelques mois de l’ouverture du procès Gbagbo à la CPI, prévu pour démarrer le 7 juillet 2015» commente un banquier ivoirien interrogé à Dakar.

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment