05252019Headline:

Côte d’Ivoire: la Banque Mondiale a approuvé une importante somme pour le secteur santé. Les détails

Mme Kristalina Georgieva et son équipe de la Banque mondiale

La Banque mondiale a approuvé plus de 116 milliards de Fcfa pour le secteur de la santé en Côte d’Ivoire, a indiqué mercredi la directrice générale du Groupe, Kristalina Georgieva, après la visite d’un centre hospitalier public.

Mme Kristalina Georgieva a visité avec une équipe de la Banque mondiale, la maternité et le bloc opératoire ainsi que la salle d’accouchement de l’hôpital général de Bingerville, à l’Est d’Abidjan. Et ce, aux fins de constater les résultats du projet concernant le Financement basé sur la performance.

 « La semaine dernière la Banque mondiale a approuvé un projet pour 200 millions de dollars américains (116,104 milliards Fcfa) pour appuyer le secteur de la santé en Côte d’Ivoire »,  a fait savoir le directrice générale de l’institution. 

La CEO du Groupe de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, s’est engagée à travers son institution à achever le bâtiment d’hospitalisation de l’Hôpital général de Bingerville, lors de sa visite.

Elle s’est félicitée des résultats obtenus. Cet hôpital qui était dans un état de dégradation avancé, se trouve aujourd’hui parmi les meilleurs hôpitaux du pays avec des scores très appréciables sur la réduction de la mortalité maternelle.

Selon Mme Nathalie Tan Fondio, la directrice de cet hôpital, la prévalence contraceptive s’est établie en 2018 à 42,97% au-dessus de la couverture nationale qui est de 24%. Ces résultats ont été atteints grâce aux associations féminines qui sont des relais au niveau de la communauté.

Ce projet a permis de maintenir un standard minimum de qualité au niveau de l’hôpital qui a été mis sous contrat de performance en août 2016. Pour mener à bien ce contrat, il a été désigné dans chaque service un point focal en vue de la mise en œuvre du financement basé sur la performance.

Le nombre d’accouchement est passé de 1 870 en 2017 à 2034 accouchements en 2018, affichant «une baisse drastique des décès maternels qui sont passés de six décès sur 1870 accouchements en 2017 à un décès sur 2034 accouchements en 2018 soit une baisse de 83,33% », a indiqué Mme Fondio.

Lire sur LeBabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment