12052016Headline:

Côte-d’Ivoire –La BCEAO porte plainte contre Soro

bceao soro

Voici des voleurs de biens publics, des auteurs de crimes contre l’humanité et des casseurs de banques qui veulent se présenter aux ivoiriens comme des poches de moralité. Nous sommes de toute évidence dans un pays qui marche sur la tête !
Si nous étions dans un pays Normal, des individus de cet acabit devraient raser les murs et se cacher, mais eux aussi parlent et ils veulent parler dans une campagne politique, parce que nous sommes dans un pays où il n’y a pas de morale.
Avant même d’ouvrir sa bouche pour parler aux ivoiriens, Soro Guillaume devrait dire au peuple de Côte d’Ivoire où est-ce qu’il a mis les corps de Koné Moussa qu’il a fait assassiner en prison par Wattao (Le chanteur Tiken Djah peut en témoigner pour avoir essayé en vain d’obtenir la libération de ce dernier) et il devrait dire aussi aux parents de Koné Morel où se trouve le corps de leur enfant pour qu’ils puissent enfin faire le deuil de la mort de leur fils.
Soro pleure tous les jours sur Facebook ses morts et il les enterre pour faire leur deuil, alors qu’il donne au moins les corps de ces personnes qu’il a fait tuer alors qu’ils étaient emprisonnés à Bouaké, pour qu’eux aussi aient droit à des funérailles, afin que leurs parents et amis puissent faire leur deuil !
Il faut rappeler à ceux monsieur que faire tuer un prisonnier ou un non-combattant est un crime de guerre conformément à la convention de Genève.

Docteur Doumbia Major

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment