09242017Headline:

Côte d’Ivoire: La guerre de la bière fait rage à la veille de la fête de “pacquinou” au village

Alors que Pâquinou demeure une affaire de village, que ses bières ne sont distribuées à l’interieur et que les consommateurs consomment au village la «Grosse bière» (1,2litres), la publicité de la bière Ivoire  diffusée depuis quelques jours à Abidjan fait débat comme constaté jeudi soir dans des maquis.

En effet,  le «qui dit Paquinou dit…Ivoire  » est pris pour un grand nombre comme une publicité qui ne reflète, de fait, la réalité du terrain.

Si à Abidjan le samedi soir de Paquinou est un samedi quasi comme les autres et aux aspects religieux, la tendance est tout autre à l’interieur où on se déplace en masse pour la fêter et, bien souvent, boire à outrance.

Comme constaté depuis des années on retrouve sur les tables des villages baoulé les grosses bières et le vin, de fait, qui dit Paquinou ne semble en rien, pour l’heure, dire l’Ivoire inconnue à l’interieur car pas distribuée.

Enfin, toujours sur le terrain de la guerre de la bière dont on ne peut passer outre tant elle est partout affichée, sont constatées des pratiques quasi mafieuses pour interdire les ventes de bière de la concurrence dans les maquis récemment habillés aux couleurs de la bière de Brassivoire.

Nous y reviendrons…

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment