12092021Headline:

Côte d’Ivoire : Le déficit budgétaire s’améliore de 44% à fin juillet 2021

Si l’exécution budgétaire de la Côte d’Ivoire s’est encore soldée par un déficit sur les 7 premiers mois de l’année 2021, on note toutefois une nette amélioration de ce solde de 44,12%, en rythme annuel, pour s’établir à -555,2 milliards FCFA, contre -993,6 milliards FCFA à la même période de l’année précédente, selon les chiffres officiels.
Cette évolution est la résultante d’une progression plus importante des recettes et dons (+23,2% à 3 490,1 milliards FCFA) par rapport à celle des dépenses et prêts nets (+5,7% à 4 045,3 milliards FCFA).
Cette augmentation des ressources est essentiellement imputable à la performance du fisc ivoirien au niveau de la mobilisation des recettes fiscales (+27,1% à 3 002,7 milliards FCFA) et des recettes non fiscales (+26,3% à 465,2 milliards FCFA), atténuée par l’effondrement des dons de 78,5% à 22,2 milliards FCFA).
S’agissant du bon niveau de mobilisation des recettes fiscales, il a été drivé par les taxes hors produits pétroliers (+158,1 milliards FCFA), le Bénéfice Industriel et Commercial hors pétrole (+109 milliards FCFA), la TVA (+84,6 milliards FCFA), les autres taxes indirectes (+79,2 milliards FCFA) ainsi que les taxes sur les produits pétroliers (+48,1 milliards FCFA).
Voir aussi – La Côte d’Ivoire réduit son déficit budgétaire de près de 50% au 1er semestre 2021
Concernant les dépenses, la hausse a été imputable à l’accroissement des subventions et autres transferts (+166,4 milliards FCFA), des intérêts sur la dette (+67 milliards FCFA), des dépenses de fonctionnement (+43 milliards FCFA), des dépenses de personnel (+36,4 milliards FCFA) et des dépenses de sécurité (+11,3 milliards FCFA).
On note en revanche une baisse de 138,9 milliards FCFA des dépenses d’investissement sur la période, en raison des retards constatés dans l’exécution de certains projets.
Plus de 2 000 milliards FCFA mobilisés pour financer le déficit
En définitive, pour financer son déficit budgétaire, l’Etat ivoirien a mobilisé de 2 120,8 milliards FCFA sur les marchés financiers, dont 1 512,4 milliards FCFA sur le marché financier régional et 608,4 milliards FCFA sur les marchés financiers internationaux.
Dr Ange Ponou

Comments

comments

What Next?

Recent Articles