02232018Headline:

Côte d’Ivoire : Le fils de Dominique Ouattara boycotte le Cacao ivoirien

Loic Folloroux

Loïc Folloroux, fils de Dominique Ouattara, qui dirige la société Britannique ‘’Armajaro’’ a décidé de bouder la nouvelle traite du cacao ouverte depuis début octobre lors par le Conseil Café-cacao (CCC).

Selon l’hebdomadaire panafricain , ‘’Jeune Afrique’’ qui donne l’information , la société Britannique, cofondée par Anthony Ward et dont le fils de la première Dame , Loïc Folloroux représente en Côte d’Ivoire , refuse de s’associer à la campagne 2013-2014 du cacao en Eburnie à cause de la sous-évaluation des coûts de transport fait par les autorités ivoiriennes, tout en indiquant aussi que le pays a perdu de son intérêt depuis la réforme entrée en vigueur il y a un an.

Toujours selon le magazine panafricain, Armajaro estime que le barème de la filière défini par le Conseil Café-Cacao, sous-estiment les charges de transport entre le champ et l’usine. Ce qui re?duit la marge des operateurs et oblige les exportateurs à payer un surcoût pouvant dépasser 4 %.

Rappelons que la filière café-cacao avait connu une libération durant une dizaine d’années, qui malheureusement n’avait pas donné le succès escompté à cause des détournements de plusieurs milliards de FCFA par des responsables en charges des structures de gestion.

Après l’arrivée de Ouattara au pouvoir, il avait entamé une nouvelle reforme qui garantissait le prix aux paysans.

Notons pour finir, que le prix garanti aux paysans qui est de 750 FCFA est jugé insuffisant par les différents acteurs de la filière d’où certains s’orientent vers la culture de l’hévéa.

Donatien Kautcha

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment