11282020Headline:

Côte d’Ivoire: «Les banques se tiennent aux côtés des entreprises en cette période d’incertitude » dit Léonce Yacé

En plein contexte pandémique, la NSIA Banque Côte d’Ivoire décide de coter à la Bourse régionale son fonds de titrisation lancé en février dernier. Dans cet entretien avec La Tribune Afrique, Léonce Yacé, directeur général de NSIA Banque CI, explique les raisons de cette orientation stratégique visant à soutenir les PME, renseigne sur l’engagement du secteur bancaire dans le contexte présent et partage, entre autres, son analyse de la situation dans la première économie de l’UEMOA.

La Tribune Afrique – Stagnation de l’activité économique du continent, recul des recettes touristiques, baisse des transferts de la diaspora et des investissements, … En ces temps de pandémie, comment se porte le tissu bancaire et notamment NSIA en Côte d’Ivoire ?

Léonce Yacé – La crise sanitaire a quelque peu déstabilisé le fonctionnement de nos entités. Il faut reconnaitre qu’en Afrique de l’Ouest, la Banque centrale régionale (BCEAO) a pris de bonnes décisions. Un certain nombre de mesures visant à favoriser l’accompagnement des PME par les banques ont été mises en place, permettant d’éviter une crise de liquidité généralisée.

Sur le terrain, il a fallu s’adapter et le numérique y a joué un rôle clé. D’autant que la crise de Covid-19 a véritablement été un accélérateur de la transformation digitale en Afrique. Bien avant, le milieu bancaire affichait des réticences liées à la maitrise de certains outils par les populations, la disponibilité des liaisons numériques, la crainte générée par la cybersécurité… Mais ces réticences ont disparu avec la survenance de la Covid-19, parce que tout le monde a compris qu’il fallait s’orienter vers la dématérialisation et s’y engager fortement. D’abord en interne, en termes de méthode de travail, puis dans la distribution de nos services. Chez NSIA Banque à titre d’exemple, nous ne tenons plus nos comités de direction et nos conseils d’administration en présentiel depuis le mois de mars. Nous utilisons l’outil numérique. Nous avons recouru au télétravail pour certaines fonctions et capitalisé sur « NSIA Banque Direct », notre solution de banque à distance lancée en 2019. Nous avons donc été heureux, durant cette crise, de disposer de solutions acquises au cours des années 2018-2019, qui étaient en cours de déploiement et qui nous ont fortement aidés à faire face à la situation.

Le partenariat avec Orange Bank s’inscrit-il également dans ce cadre ?
… suite de l’article sur La Tribune Africaine

Comments

comments

What Next?

Recent Articles