10212018Headline:

Côte d’Ivoire: Les producteurs perdent 668 milliards au cours de la campagne 2017-2018.

Le revenu brut des producteurs ivoiriens de cacao, dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial, a baissé de 668 milliards FCFA, passant de “2.024 milliards FCFA en 2016-2017” à “1.356 milliards Fcfa sur la campagne 2017-2018”, a affirmé vendredi le président du conseil d’administration du Conseil du café-cacao, Lambert Kouassi Konan, lors d’une cérémonie à Abidjan.

“Hélas, le revenu brut global perçu par les producteurs sur la campagne 2017-2018 est ressorti à environ 1.356 milliards FCFA contre 2.024 milliards l’exercice précédent FCFA en 2016-2017, soit une baisse de 33%”, a regretté M. Kouassi, à l’ouverture de la 5e édition des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC).

Le cumul des achats de cacao déclarés a également baissé de 39.332 tonnes, soit 1,9%, au cours de la campagne écoulée.

“Au 16 septembre, le cumul des achats déclarés de cacao s’établit à 1.938.436 tonnes contre 1.977.770 tonnes réalisées sur la même période en 2016-2017, soit une baisse de 1,9%”, a-t-il fait savoir.

La Côte d’Ivoire a exporté 1.858.101 tonnes de cette production en 2017-2018, soit une baisse de 0,21%.

Lambert Kouassi Konan a évoqué des difficultés d’approvisionnement liées au grainage du cacao, au cours de la campagne, soutenant que ce grainage anormalement élevé était principalement dû aux changements climatiques constatés ces dernières années.

Concernant la qualité du cacao, Le PCA du Conseil café-cacao a expliqué que le taux de fèves “bien fermentées grades 1 et 2 est de 94,58% pour la campagne 2017-2018 contre 95% en 2016-2017”.

Le prix garanti du kilogramme pour la campagne principale 2018-2019 sera annoncé le 1er octobre, date officielle du démarrage de cette dernière. Ce prix était de 700 FCFA la campagne précédente.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment