11202019Headline:

Côte d’Ivoire: Mamadou Koulibaly « Le RHDP confond Budget de l’Etat et budget de campagne »

Pour Mamadou Koulibaly, il n’y a pas de doute qu’Alassane Ouattara veut utiliser les moyens de l’État pour battre campagne lors de la présidentielle de 2020. L’ancien chef du Parlement en veut pour preuve le budget 2020 qui s’élève à 8 000 milliards de FCFA.

Comme à son habitude, les jeudis, Mamadou Koulibaly s’adresse à ses compatriotes sur des sujets brulants de l’actualité sociopolitique en Côte d’Ivoire. La dernière sortie du Président de Liberté et démocratie pour la République (Lider) a surtout tourné autour du budget de l’État, qui s’élève à 8 000 milliards de FCFA. Au-delà des chantiers et autres projets qu’entendent réaliser les autorités ivoiriennes avec cette mirobolante cagnotte, l’ancien ministre de l’Économie et des Finances de Laurent Gbagbo révèle plutôt qu’il s’agit du budget de campagne du RHDP unifié pour la Présidentielle de 2020.

Dans sa vidéo postée sur les réseaux sociaux, Mamadou Koulibaly révèle : « C’est vrai que Ouattara candidat a déjà installé son équipe de campagne claire. Il s’est déjà doté de son budget de campagne. Son budget de campagne, globalement, c’est de 8 000 milliards de FCFA. Pour beaucoup d’entre vous, c’est le budget de l’État de Côte d’Ivoire. Mais non, c’est le budget de campagne de Ouattara pour 2020. Il l’a adopté en Conseil des ministres. Le Parlement va l’adopter. »

Poursuivant dans ses diatribes, le Maire d’Azaguié ajoute : « Qu’il fasse des écoles, des hôpitaux, des routes, ce sera dans le cadre de sa campagne présidentielle. Qu’il recrute des fonctionnaires, des enseignants, des policiers, des militaires, ce sera dans le cadre de sa campagne électorale. Qu’il dépense de l’argent pour n’importe quoi pris dans le budget de l’État, ce sera dans le cadre de sa campagne. Qu’il veuille tourner dans le pays pour faire ce qu’il appelle visites d’État à l’intérieur de son propre pays, ce sera aux frais des contribuables avec le budget de l’État. »

Notons cependant qu’un pouvoir sortant fait toujours le bilan de sa gouvernance, et le peuple le juge sur les faits. Et le RHDP unifié n’entend pas déroger à cette règle. Aussi, les ponts, routes et autres infrastructures réalisés sous le Président Alassane Ouattara pèseront effectivement en sa faveur lors de la présidentielle 2020. Il revient toutefois à l’opposition de changer de fusil d’épaule en mettant à nu les faiblesses du régime RHDP pour espérer tenir la dragée haute au pouvoir actuel.

Afrique sur 7

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment