12032016Headline:

Côte d’Ivoire – MATCA -Scandale : ‘Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly’

Amadou-Gon-Coulibaly

PARTIE 1

Des internautes veulent des preuves. Sachez qu’en matière de corruption et de manipulation politique : c’est d’abords l’irrégularité d’une situation liée à l’individu qui prime ; ensuite des éléments de preuves qui confondent, où se dirigent vers le concerné dans sa position.

D’abords dans cette PARTIE1 (la recherche des irrégularités) commençons par le questionnement, essentiel à toute recherche de preuves.

-« Qui » a débloqué les comptes de la MATCA à la BHCI, au profit de Guédou Elie et Fama Touréjusqu’à ce jour ? (pour les respects du secret bancaire nous conservons les correspondances de cette preuve qui date de 2011 pour l’instant. Les investigateurs sérieux pourront approcher la MATCA et la Banque pour plus d’informations)

-« Qui »maintient Gédou Elie et Fama Touré à la MATCA jusqu’à ce jour. Quand le Directeur des Assurances Bédi Gnagne perd son poste à cause de l’affaire MATCA ? (il a officiellement perdu son poste le 13/08/2013)

-« Qui »maintient Guédou Elie et Fama Touré à la MATCA jusqu’à ce jour, contre la décision de la magistrate Zunon Henriette Kipré? (le primitif de sa décision porte le N°492/GCCA DU 04/08/2014 et le mandataire judiciaire est Maître TIEBI HIVAT, Avocat à la Cour)

-« Qui » pour préserver les intérêts de Guédou Elie et Fama Touré à la justice, à manœuvrer pour l’affectation de la juge Zunon Henriette Kipré à Bouaké à cause de l’affaire MATCA ? (elle est affectée au tribunal de Bouaké 1 mois après sa prise de décision contre Guédou Elie et Fama Touté)

-« Qui » maintient Guédou Elie et Fama Touré à la MATCA, contre le puissant ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko jusqu’à ce jour? Hambak a retiré kouyaté du CCDO de la MATCA pour soutenir le droit et le Code CIMA. Mais il n’a pas pu donné force à la LOI contre Guédou Elie et Fama Touré dans les locaux de la MATCA jusqu’à ce jour. (Hamabak retire officiellement les hommes de Kouyaté à la MATCA en Aout 2014).

-« Qui » maintient Guédou Elie et Fama Touré à la MATCA jusqu’à ce jour, contre la volonté de la puissante CIMA (Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances) ? (la CIMA a précisé sa volonté dans un courrier à l’Etat depuis le mai 2011. Je vais publié ce courrier dans la PARTIE 2)

-« Qui » maintient Guédou et Fama Touré à la MATCA, contre la volonté de la ministre tutelle, ministre déléguée aux finances, Kaba Nialé jusqu’à ce jour? Kaba Nialé pour un début du rétablissement de l’ordre selon le code CIMA a pris un décret qui a été bloqué par un main obscure jusqu’à ce jour. (Avec son arrêté n°544/MPMEF/DGTCP/DA du 23 septembre 2013 portant suspension du conseil d’administration de la MATCA (MATCA) et nomination d’un administrateur provisoire)

-« Qui » depuis la présidence pour protéger Guédou Elie et Fama Touré, à faire annuler l’audit de l’IGE(Inspection Générale d’Etat de la présidence de Côte d’Ivoire) à la MATCA ? (Prouver par un courrier daté du 03 /06/ 2013 que je vais publié da la PARTIE 2)

– « Qui » permet à Guédou Elie et Fama Touré de tenir contre les efforts de remise à l’ordre à la MATCA depuis 4 ans.

On constate qu’effectivement une grosse tête se cache derrière « Qui ».

Que savons nous de « Qui » d’après les évènements et preuves d’où découlent nos différentes suspicions.

Nous constatons que « Qui » est suffisamment puissant pour contrarier le puissant ministre de l’intérieur Hambak ; et que « Qui » est localisé à la présidence d’où il peut faire obstacle à une mission d’audit de l’IGE (Inspection Générale d’Etat) à la MATCA.

A ce stade qui peut se cacher derrière « Qui » ? Pas grand monde n’est ce pas ? Nous pouvons avoir le Président de la république, son petit frère photocopie où encore le secrétaire générale de la présidence qui remplissent les conditions pour être « Qui ». Mais je vous facilite la tâche. « Qui » est : Amadou gon Coulibaly. Et pourquoi lui ?

Dans la PARTIE 2 , je vais vous donner la copie du document que Charles Koffi Diby a transmis à Hambak en 2011, et lui étant bloqué Golf Hôtel c’est appuyé sur la collaboration de Cherif Ousmane pour rétablir l’ordre à la MATCA pendant la crise poste électorale.

Ce document est un élément de preuve qui montre l’irrégularité de l’attitude d’Amadou Gon Coulibaly qui était déjà ministre d’état, secrétaire générale de la présidence au Golf hôtel depuis le 04/12/2010. A ce titre, il se trouvait au centre du traitement de l’affaire et du dossier que vous aurez dans la PARTIE 2.

Vous aurez aussi dans cette PARTIE 2, une copie du document de l’IGE (Inspection Générale d’Etat) qui ajourne curieusement un audit de la MATCA sous la simple demande de Guédou Elie et Fama Touré. En réalité, c’est Amadou Gon qui leur donne le courage de cette demande et permet cette situation bizarre depuis la présidence. D’où il a une influence sur l’IGE en toute discrétion.

C’est donc un sachant qui doit cesser de tourner le président de la république et l’Etat en bourrique sur la base de sa haine contre Issa Malik et de sa motivation pour l’argent.

PARTIE 2

Je vais subdiviser la PARTIE 2 en 2 parties pour faciliter les manipulations des preuves sur l’interface de FACEBOOK.

Dans cette PARTIE 2-1, je vous donne la copie du document que l’ex-ministre des finances Diby Charles sur instructions de la CIMA (Conférence Interafricaine des Marchés d’assurances) a transmis au ministre Hamed Bakayoko le ministre de l’intérieur.

Je vais vous faire l’économie du communiqué honteux pour l’Etat pondu depuis le Golf Hôtel, dans lequel par ses intrigues, Amadou Gon fait nommer au nom de l’ETAT de Côte d’Ivoire un PCA à la MATCA, membre du syndicat national, qui pille plus de 40 millions à la MATCA. Ce papier a même été publié dans le journal Fraternité-Matin. La preuve que vous allez lire en fait également allusion. Rappeler vous que Gon est secrétaire générale de la présidence. Ce qui signifie que ce « torchon », nomment au nom de l’Etat un PCA à la MATCA en violation des statuts et du code CIMA, ne pouvait pas sortir du Golf Hôtel pour le journal Fraternité-Mat sans sa bénédiction.

Pour comprendre l’implication de Gon Coulibaly dans la preuve publiée actuellement. Il faut bien situer le conteste. Amadou gon est ministre secrétaire générale de la présidence depuis 04/12/2010. A ce titre, il a cordonné les activités des 2 ministres autours du document que vous allez lire depuis le Golf Hôtel. Le président, très proche du dossier dans les murs de l’hôtel, lui a même donné l’ordre de veiller au suivi du dossier selon les instructions de la CIMA. Mais vous connaissez la suite de l’histoire. Gon Coulibaly va faire semblant d’obéir. Et une fois sorti du Golf Hôtel, il va recommencer à soutenir la forfaiture à la MATCA. Avec pour motivation son amour pour l’argent et sa haine contre son oncle Issa Malik.

Je précise à nouveau pour dire que c’est Cherif Ousmane qui dirigeait les opérations sur le terrain en 2011 pour le compte du ministre de l’intérieur et qui a sécurisé les locaux de la MATCA conformément aux recommandations du courrier que vous allez lire. Cherif affirmait à l’époque que « nous sommes là pour le droit et pas pour des histoires de Gbagbo contre Alassane dans ce dossier ». C’est un témoin important, vivant et disponible. Voilà pourquoi j’insiste. Pour ceux qui voudront vérifier mes dires.

LES PREUVES DE L’IMPLICATION D’AMADOU GON DANS LE DOSSIER MATCA MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly

LES PREUVES DE L’IMPLICATION D’AMADOU GON DANS LE DOSSIER MATCA 2 MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly

C’est Amadou Gon qui est l’incarnation de l’implication de la politique dans le dossier MATCA à ce jour. C’est lui qui justifie le blocage des ministres de l’économie et de l’intérieur dans leur volonté de rétablir l’ordre à la MATCA, selon le courrier que vous allez lire. Amadou Gon était au cœur du dossier depuis 2011. Il l’est encore aujourd’hui. Il ne peut donc pas se jouer les ignorants.

Regardez bien, les dates du document, les ministres impliqués, et la signature. Tout est authentique. Sans oublier le fond du message véhiculé par la CIMA et la position d’influence de Gon Coulibaly sur les ministres qui doivent exécuter le dossier. C’est ça Gon pour ceux qui ne le connaisse pas. Il aime agir dans l’ombre. JE PRECISE POUR DIRE QU’AUCUN DOCUMENT RECENT DE LA CIMA NE CONTREDIT LA PREUVE ET LES INSTRUCTIONS QUE VOUS ALLEZ LIRE. Gon Coulibaly sait donc à quoi s’en tenir depuis Mai 2011 jusqu’aujourd’hui. Mais rien, il est temps que le président ADO lui demande pourquoi ? Le seul hic, mais mineur, est que j’ai retiré le 3ème paragraphe. Pour la simple raison que je veux laisser une sortie honorable à nos autorités et surtout à Gon Coulibaly.

Car à ce niveau, le langage n’a pas été diplomatique. Il reste donc très honteux pour ne pas être encore appliquer 4 ans plus tard par l’Etat de Côte d’Ivoire. Je profite aussi pour conserver une information clé pour dissuader toutes poursuites à mon égare. Car les accusations et le document que je publie sont très sérieux. Considérez que je vous ai donné 80% de la preuve. Je garde les 20% pour l’honneur de Gon Coulibaly, si il en a encore .Et pour me défendre. Veillez m’excuser pour ce retrait qui n’enlève rien au message de fond du document et à son poids entant que preuve.

A près la lecture de cette preuve. Essayer enfin de répondre à cette question déjà posée sur « QUI » dans la PARTIE 1 des preuves contre Gon dans l’affaire MATCA. -« Qui » maintient Guédou Elie et Faman Touré à la MATCA, contre le puissant ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko jusqu’à ce jour? Hambak a retiré kouyaté du CCDO de la MATCA pour soutenir le droit et le Code CIMA (selon l’esprit du courrier CIMA du 16 Mai 2011 que nous publions actuellement). Mais il n’a pas pu donné force à la LOI contre Guédou Elie et Faman Touré dans les locaux de la MATCA jusqu’à ce jour comme exiger dans le document que vous allez lire. Si nous considérions les faits, FAMAN Touré le Faux PCA de la MATCA et Guédou Elie le DG sans diplôme de la MATCA sont plus puissants que le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko. Comment cela peut-il être possible sans l’intervention de « QUI » ?

Le temps que le Chef de l’Etat apprenne les manigances et le trafic d’influence de Gon Coulibaly dans le dossier MATCA. Nous aborderons la PARTIE 2-2 des preuves le concernant prochainement. Où vous aurez une copie du document de l’IGE (Inspection Générale d’Etat) qui ajourne curieusement un audit de la MATCA sous la simple demande de Guédou Elie et Faman Touré. En réalité, c’est Amadou Gon qui leur donne le courage de cette demande et permet cette situation bizarre depuis la Présidence. D’où il a une influence sur l’IGE. Cette situation lève une question très pertinente : Avec quel pouvoir ces faussaires de la MATCA peuvent-ils ajourner un contrôle de l’IGE (ou de la présidence) ?

Pour ceux qui ont encore des doutes. Renseignez-vous sur l’étendue des pouvoirs et des fonctions de Gon Coulibaly a la Présidence et sur les actions des ministres. Et vous n’aurez plus de doute. Après avoir lu cette preuve. N’attendez pas de voir son nom sur un document spécifique destiné à une application extérieur. Comme Hamed Bakayoko ici dans le cas MATCA, pour le croire. Amadou Gon Coulibaly ne le fait jamais. D’ailleurs sa fonction ne l’exige pas. Mais tous les documents des ministres avant leurs applications passent par lui. Il est les yeux et l’oreille du chef de l’Etat.

Tenelo Soro

________________________________________________

AFFAIRE MATCA: VOICI COMMENT FAMA ET GUEDOU ONT FAIT DU FAUX

Le faux et usage de faux de Fama Touré, plusieures fausses identités du Directeur Général interimaire, Guedou Ousmanne et leur mauvaise gestion sont les maux qui minent la Mutuelle des Assurances des Taxis compteurs d’Abidjan (MATCA).

On ne cessera jamais de parler de la situation financière opaque et de l’environnement malsain qui règne au sein de la Mutuelle des Assurances des Taxis Compteur d’Abidjan (MATCA). En effet, les nombreuses anomalies relevées dans la gestion de l’équipe dirigée par Fama Touré sont à la base de la colère des 3500 souscripteurs de la Matca. Entre autres, la mauvaise gestion de la direction générale, l’absence de contrats de travail pour la plupart des employés, des sorties d’argent non justifées , le faux agrémént de l’actuel PCA de la Matca , Fama Touré et les fausses identités du Directeur Général interimaire , Guédou Ousmanne sont les preuves qui mettent à nue leur mauvaise gestion.

Faux et usage de faux de Fama Touré

Avec l’avènement du Président, Alassane Ouattara à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire, les choses au niveau de la direction génrrale de la Mutuelle des Assurances des taxis compteurs d’Abidjan(MATCA) et de son Conseil d’Administration, ont prit une tournure inquiétante. La légalité et la vérité ont foutu le camp en laissant la place au faux. L’actuel président du Conseil d’Administration de la MATCA, en occurrence, Fama Touré a fait savoir à l’opinion internationale et nationale qu’il serait la personne habilitée à donner un sang nouveau à la structure et qu’il gère dans la légalité absolue en brandissant aux yeux de tous un agrément qui lui a été delivré par la Conférence Interafricaine Des Maisons d’Assurances ( CIMA) dont le siège est basé à Libreville (Gabon) et qui lui confère le poste de (PCA) de la Matca. Cette nouvelle a fait couler beaucoup d’encre et de salive dans les colonnes de certains journaux de la place.

Certaines personnes ont qualifié cet agrément de faux document n’ayant aucune valeur juridique. Après maintes investigations, l’on constate que l’agrément qu’il detient n’est pas de la CIMA. Fama Touré a roulé tout le monde dans la farine. L’homme a fait du faux. Pour preuve, le courrier de la CIMA adressé à Madame la Ministre Kaba Nialé le 29 avril 2013 et signé des mains de Demba Samba Diallo, président de la Conference Interafricaine Des Maisons d’Assurances qui ne reconnaît pas avoir réussi une demande d’agrément pour qu’il en delivre un à Fama Touré. Voici le libellé:

 Madame le Ministre, une malencontreuse erreur martérielle m’a amené à vous adresser la lettre N° 00126/L/CIMA/CRCA/PDT/2013 du 1 er avril 2013 de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances (CRCA) relative à l’agrément du President du Conseil d’Administration de la Mutuelle d’Assurance des Taxis Compteurs d’Abidjan (MATCA). En vous présentant mes sincères excuses, je tiens respectivement à vous signaler que le contenu de la lettre susvisée est nul et de nul effet, aucun dossier de demande d’agrément de responsable de la Matca n’ayant été transmis à la CIMA par vos soins ou examen lors de la 71 e session de la CRCA. Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mon respectueux hommage. 

icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly courrier adresser au Ministre de l’Economie et des Finances de Côte d’Ivoire par la CIMA

icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly courrier adresser au commissaire au compte de la MATCA par la CIMA

Devant cette situation honteuse et malheureuse, la CIMA a été claire et précise dans son courrier adressé à Madame la Ministre. Elle ne reconnaît pas Fama Touré comme PCA de la MATCA. Au vu de tout ce qui précède, Fama Touré apparaît comme un faussairre qui continue de naguer tout le monde même les autorités politiques et administratives avec la complicité de Madame la ministre, Nialé Kaba.

Les fausses identités de Guedou Elie Ousmane.

Les preuves de l’usurpation


icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly Certificat de mariage


icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly Carte de séjour


icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly Carte consulaire


icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly Certificat de nationalité ivoirienne


icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly Jugement supplétif


icone pdf MATCA : Voici quelques éléments de preuve sur l’implication d’Amadou Gon Coulibaly Attestation d’identité ivoirienne

Depuis quelques decennies, la Côte d’Ivoire est victime de toutes formes de pratiques non reglementées et utilisées par les populations venues des pays voisins dans le but d’obtenir la nationalité ivoirienne. Leur nombre est incalculable .Aujourd’hu, cette mauvaise pratique est très recurrente dans le pays du feu President Houphouet Boigny. Une gangrène devenue un os dans la gorge des autorités ivoiriennes qui n’ont aucune solution efficace pour l’erradiquer. Le Directeur Général interimaire de la Mutuelle d’Assurance des Taxis compteur d’Abidjan (MATCA), Guédou Elie Ousmane fait partie de ceux-là même qui empruntent les racourcis pour devenir citoyen ivoirien. En Côte d’Ivoire, la nationalité ivoirienne est acquise par le mariage ou par la naturalisation. Pour le premier cas, les choses sembles être plus aisées. Mais il faudrait que la demande de la naturalisation soit accordée par les autorités compétentes. A savoir les ministères de la Santé, Interieur et la justice.

Mais le cas Guedou Elie Ousmane est toute autre. Le Directeur Général de la MATCA, Guédou Elie Ousmane sensé inculquer les bonnes mœurs à ses compatriotes étrangers, s’adonne à des actes ignobles en faisant du faux et usage de faux. Comment un responsable de sa trempe peut pretendre être né dans deux pays differents avec des mères et années de naissance differentes. En effet, le sieur Guedou Elie Ousmane dans son acte de mariage N° 1566 du 24/ 12/ 2005 établi dans la commune de Cocody , est né le 22/8/ 1973 à Itahoroko dans la Sous-Préfecture de Pobè au Benin, fils de Guedou GamgbèJoseph et Kassara fati tandis que dans son extrait de jugement suppletif acte de naissance N° 393 du 30 /5/ 2007 rendu par le tribunal de première instance session de Grand Bassam, GuedouE.Ousmane est né le 22 juin 1970 à Grand-Bassam et fils de Guedou Joseph né au Benin et Lella Adjoua né à Sakassou. En outre sur sa carte de sejour N° 990230000552 du 10 /2 / 1999 , il est mentionné Rassara Fati comme nom de la mère.

Au regard de tout ce qui précède, l’on peut affirmer avec vehemence que le sieur Guedou est un Vrai faussaire. Lui seul à trois mères differentes et deux dates de naissances et lieux bien differentes. Au vu des documents administratifs produits, Guedou E. Ousmane devrait montrer aux yeux de la communaute internationale et nationale laquelle des femmes est sa vraie mère entre kassara fati, rassara fati et Lella Adjoua. Avec toutes ces incongrutées constatées comment cet homme peut être aux commandes d’une structure aussi importante comme la Matca qui genère beaucoup de capitaux sans être inquièté ?

Fama et Guedou : Les fossoyeurs de l’économie ivoirienne.

Ce n’est un secret pour personne. Depuis leur accesion à la tête de la Mutuelle d’Assurance des Taxis Compteurs d’Abidjan (MATCA), la maison qui faisait la fierté des ivoiriens et des sociètaires par le passé va de mal en pis. Les deux responsables de la structiure Fama Touré (PCA) etGuedou Ousmane (DG) ont montré leurs carences et leurs insuffisances en matière de gestion. Ce qui suscite beaucoup de contreverses au sein de la grande famille des souscripteurs. D’où, l’audit dilegnté par les Expertises comptables et Audit Conseil International (ECACI) dont le résultat est sans appel. Beaucoup d’observations ont été relevées. Au titre fiscal, les auditeurs ont remarqué qu’aucune provision pour risque et charges n’a été comptabilisée. Cornenant la trésorerie, les auditeurs accrédités ont souligné un manque d’écriture de régulation issue des rapprochements bancaires de l’exercice 2010 et les soldes des comptes qui ne correspondent pas aux soldes rapprochés. Quant aux dettes, on constate un manquement grave.

En effet, les dettes liées aux cautions versées par les locataires aux SCI de gestion ont non seulement disparu, mais aussi elles n’ont pas été approvisionnées. Toutes ces sommes sont dues en cas de rupture de contrat avec les locataires. 91.784.000 FCFA ont été comptabilisés sans facture et les factures non conformes s’élèvent à 29.539.000 FCFA. La dette se rapportant aux frais de contrôle de la Direction des Assurances pour l’exercice 2011 n’a pas été aussi comptalisée. En effet, le compte d’attente a enregistré un virement de 34.000.000. FCFA. La comptabilité faite par la Direction Générale n’a pas suivi le circuit normal pour traiter cette opération. Quant aux charges, les auditeurs ont également relevé la défaillance de la gestion des patrons de la MATCA. On a constaté une perte de caisse de 42.146.330 CFA et cela n’a pas été soutenu par un document fiable. Les indemnités de fonction versées aux deux conseillers du PCA Fama Touré dont le montant est de31.200.000 FCFA ne sont pas conformes aux statuts qui régissent la mutuelle et elles n’ont pas été autorisées par le conseil d’administration. Le constat est amer. Le résultat de l’exercice 2011 tel que presenté est incorrect au regard des anomalies constatées.

Au vu de tout ce qui précède, la mauvaise gestion de Fama et Guedou est mise à nu. Ils doivent rendre compte aux autorités compétentes pour leurs actes ignobles et autres gabégies.

Source: lemoment.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment