07262017Headline:

Côte d’Ivoire-Ouattara révéle à Odienné ” mieux” payé que Bill Clinton au FMI”

ouattara

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a révélé , dimanche, à Odienné (870 km au Nord- Ouest d’Abidjan) qu’en tant que Directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), il était “mieux” payé que Bill Clinton alors Président des Etats-Unis d’Amérique.

“Moi, j’ai décidé de faire de la politique parce que je voulais apporter une contribution à mes concitoyens et mon pays. Ce n’était pas pour avoir un poste”, a déclaré M. Ouattara lors d’une conférence de presse-bilan de sa visite d’Etat de cinq jours dans les régions de Kabadougou et de Folon, dans le Nord-Ouest du pays.
“Je l’ai dit pendant la campagne de 2009 et 2010. Je ne souhaite pas me répéter. J’étais très à l’aise à Washington. En tant que Directeur général adjoint du FMI, je touchais mieux que Bill Clinton qui était président des Etats-Unis”, a-t-il révélé.
” Ce n’était pas une question d’argent ou de poste. Mais, je voulais aider mes concitoyens. J’ai emmené des projets, un programme. J’ai dit comment j’allais le financer. Des gens ont pensé que c’était impossible. Maintenant, nous faisons plus de projets et de financements que prévu”, a poursuivi Alassane Ouattara.
Pour lui, “ceux qui aspirent à cette haute fonction”, donc à la confiance des Ivoiriens, doivent être plus “sérieux” dans ce qu’ils vont proposer à nos concitoyens. “Je pense que les Ivoiriens sont mûrs. Il ne s’agit pas seulement des jeunes, mais également les vieux”, a fait observer M. Ouattara.
Alassane Ouattara a également évoqué la prochaine campagne électorale. “Nous avons plus d’un demi-siècle d’indépendance. Dans cette campagne, il faut arrêter la division, éviter de lancer des propos qui ne correspondent à rien du tout. Et il faut apporter du concret aux Ivoiriens et dire ce qu’on va faire pour eux”, a -t-expliqué.
Selon lui, “nous devons avoir des hommes politiques d’une race nouvelle qui pense d’abord aux populations plutôt que de penser à eux-mêmes. Cela est très important”.
“Je souhaite qu’après moi, ce soit vraiment une nouvelle génération d’hommes politiques qui va faire en sorte de continuer à servir le peuple, et non pas se servir, comme le Président Houphouët-Boigny le disait. Ils ne doivent pas servir leurs parents, ou leurs amis. Ils doivent plutôt servir le peuple, tous les Ivoiriens partout en Côte d’Ivoire”, a conclu Alassane Ouattara.
  LS/APA

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment