07262017Headline:

Côte d’Ivoire /Poste de directeur général des Impôts/ Voici la date de clôture des candidatures

abinan k. pascal

Ainsi en a décidé le ministre du Budget et du portefeuille de l’État, Abdourahmane Cissé, qui a choisi de procéder par appel à candidature pour son recrutement. Un communiqué dudit ministère, dont nous avons reçu copie le mercredi 30 mars, précise que la date de clôture des candidatures est fixée au 22 avril prochain. En ce qui concerne la procédure de soumission à ce poste, le communiqué mentionne que les candidats doivent adresser par email un Cv, une lettre de motivation, les prétentions salariales ainsi qu’une copie des diplômes à l’adresse électronique du cabinet EY chargé d’assister le ministère dans le cadre de ce recrutement. Le Dg des Impôts, faut-il le noter, a rang de directeur général d’administration centrale. Il exerce sous l’autorité du ministre en charge du Budget et du portefeuille de l’État et est assisté dans ses fonctions par deux directeurs généraux adjoints. Au titre de ses principales missions, le nouveau Dg doit contribuer à l’élaboration et à l’application de la législation et de la réglementation fiscale ainsi que parafiscale ; il doit préparer, négocier et appliquer les conventions fiscales internationales ; mener les opérations d’assiette, de liquidation et de contrôle de l’impôt pour le compte de l’Etat et des collectivités locales ; effectuer le recouvrement des recettes fiscales ; prendre les mesures nécessaires pour l’atteinte des objectifs annuels de recettes fixés par le gouvernement ; mener les réformes nécessaires pour faciliter l’exécution des obligations fiscales par les contribuables ; s’assurer de l’élargissement de l’assiette et veiller à l’équité dans le traitement des contribuables ; gérer le contentieux de l’impôt ; assurer la conception, la création et la gestion du cadastre en zones urbaines et rurales ; assurer la conservation de la propriété foncière et des hypothèques ; assurer la gestion financière du domaine de l’Etat et des biens en déshérence ; mener les opérations d’enregistrement et de timbre ; promouvoir le civisme fiscal ; contribuer à la définition et à la mise en œuvre du volet fiscal des réformes des finances publiques ; mettre en place un système d’information performant, intégré et sécurisé à la Direction générale des Impôts (Dgi) ; renforcer le système statistique de la Dgi ; mettre en place un système d’analyse de risque à la Dgi ; rationaliser et rendre plus équitable et plus efficient le contrôle fiscal et assurer le renforcement des capacités des agents, au regard des défis de la Dgi. Pour pouvoir conduire cette mission, le nouveau Dg doit justifier d’un certain nombre de connaissances, avoir des diplômes et jouir d’une grande expérience dans le secteur des finances. Placée sous la tutelle du ministère auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat, la Dgi est organisée par le décret n°2014-865 du 23 décembre 2014.  

Irène BATH

L’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment