07282017Headline:

Côte d’Ivoire : Pour le president « l’augmentation de l’électricité concerne seulement 60% des consommateurs et…»

CIE AFI

L’augmentation, à compter du 1er juin, des tarifs de vente de l’électricité aux ménages en Côte d’Ivoire, annoncée mercredi par le gouvernement ivoirien, “ne concerne que les gros consommateurs’’, a affirmé dimanche à Odienné (850 Km au nord d’Abidjan) le président Alassane Ouattara, lors d’une conférence de presse.

“Ce que nous comptons faire, c’est de faire en sorte que les consommateurs d’électricité de quantité faible c’est-à-dire les ménages sociaux ne sentent pas d’augmentation de leur tarif’’, a déclaré M. Ouattara, lors d’une conférence de presse, marquant le clou d’une tournée politique entamée depuis mercredi dans la région.

60% des abonnés

“Il y a un tarif social pour 522.000 abonnés. Pour ces personnes, on ne va pas toucher aux tarifs. Ce qui veut dire que 40% des abonnés ne verront pas d’augmentation du tarif de l’électricité sur les 1.300.000 abonnés’’, a-t-il précisé

Selon le président ivoirien, “l’augmentation sera modérée pour les autres’’ abonnés et “ménages qui ont une consommation et des revenus plus élevés’’.

Pour M. Ouattara dont l’ambition en 2016 est de ramener de 40 à 30H le temps de coupure par an en Côte d’Ivoire, l’augmentation du coût de l’électricité s’impose “pour financer le secteur de l’énergie’’.

Le gouvernement a décidé mercredi d’augmenter à compter du 1er juin, les tarifs de vente de l’électricité aux ménages en Côte d’Ivoire.

L’électricité en Côte d’Ivoire est produite au niveau des barrages hydroélectriques et des centrales thermiques. Elle est transportée à travers des câbles et ensuite stockée dans des posts (panneaux électriques) d’où le courant est distribué dans les différentes communes et villes de l’intérieur du pays.

La capacité de production du système électrique ivoirien est de 1.210 MW dont 604 MW pour les six usines hydroélectriques et 606 MW pour les centrales thermiques fonctionnant avec le gaz naturel (506 MW de puissance installée pour les opérateurs privés CIPREL et AZITO).

La Côte d’Ivoire fournit de l’électricité à plusieurs pays de la sous-région notamment le Ghana, le Togo, Le Bénin, le Libéria et envisage d’approvisionner la Sierra Leone.

Mais le pays fait face depuis quelques mois à des coupures récurrentes qui causent bien de désagréments aux populations.

SKO Par Serge Alain Koffi

Alerte Info

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment