05262017Headline:

Côte d’Ivoire : Randgold affirme avoir remboursé 448 millions de dollars pour sa mine d’or dans le nord

randgold l'or

La compagnie minière Randgold annonce avoir remboursé 448 millions de dollars de prêts contractés auprès de ses actionnaires pour financer les travaux de sa mine d’or de Tongon dans le nord ivoirien.
Après quatre ans d’exploitation, la mine ivoirienne de Randgold est devenue rentable. Randgold indique avoir injecté 753 millions de dollars dans l’économie ivoirienne, dont 40 millions de dollars de taxes directes et indirectes, 47,7 millions de dollars de « royalties » au gouvernement et 664,7 millions de dollars en investissements communautaires, charges salariales et versements aux prestataires externes.

« Au moment où la mine démarrait, aucune banque ne voulait nous prêter à cause de la situation socio-politique ivoirienne, nous avons levé des fonds auprès de nos actionnaires », a expliqué Mark Bristow, PDG de RandGold.

Randgold détient 89 % de Société des Mines de Tongon SA (Tongon), l’État ivoirien 10 %, le reliquat (1 %) appartenant à divers actionnaires individuels. Le capital du groupe minier est détenu par plusieurs dizaines de fonds d’investissement et de fonds institutionnels américains, britanniques et sud-africains.

La mine de Tongon devrait produit 260 000 onces d’or cette année et 300 000 onces en 2016.

Cours

La compagnie, qui indique avoir investi 24,8 millions de dollars dans ses campagnes d’exploration en Côte d’Ivoire, annonce disposer d’un budget global d’exploration sur le continent de 50 millions de dollars.

« Nous n’avons pas de problème avec la chute des cours, car toutes nos études de faisabilité tablent sur un cours de 1 000 dollars l’once d’or », a confié Bristow.

Le groupe, actif au Mali et en RD Congo, devrait publier le 5 novembre les premiers résultats de son permis de Massawa, dans l’Est du Sénégal.

jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment