01222021Headline:

Cote d’Ivoire Scandale Duncan ruine les syndicats de l’économie et des finances

 duncan et ouattara

Duncan ruine les projets des syndicats du ministère de l’économie et des finances: Ce qui se prépare

Le mercredi 12 Novembre 2014 risque d’être un jour sombre pour l’administration financière ivoirienne.La Coordination des syndicats du ministère de l’Économie, des finances et du budget de Côte d’Ivoire (Cosymefci) veut tout paralyser, comme elle l’a fait le mardi 9 septembre dernier.

Les seize syndicats de la plateforme entendent tout arrêter pour réfléchir, au cours d’une Assemblée générale extraordinaire (Age), sur la suite à donner aux négociations avec le gouvernement relatives à leurs revendications.
L’ordre du jour de cette rencontre augure de l’ambiance qui prévaudra à la bourse du travail, ce mercredi. En effet, hormis « les divers », il s’agira pour les syndicalistes de faire le « point des négociations sur les revendications » à leurs membres et, surtout, de « prise de décisions », lit-on sur les affiches qui annoncent l’Age.
Sur ces affiches qui sont déjà placardées dans les régies financières, on peut lire « Camarades du Trésor public, camarade des Impôts, camarade des Douanes, la Coordination des syndicats du ministère de l’Économie, des finances et du budget de Côte d’Ivoire (Cosymefci) te convie à une Assemblée générale extraordinaire (…) Camarade, ne manque pas cette cette Age car il s’agit d’évoquer tes conditions de vie et de travail », ont signé les responsables syndicaux de la Cosymefci, le 4 novembre 2014.

La raison de cette décision des agents des régies financières de l’État est leur mécontentement vis-à-vis du chef du gouvernement, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, a confié une source proche de la coordination. Ils lui reprochent de ne pas accorder assez d’intérêt à leur dossier, après qu’il ait demandé et obtenu d’eux la suspension de leur grève entamée le 9 septembre 2014.

« Le Premier ministre nous a demandé de surseoir à la grève et promis de se charger du dossier de nos revendications. Les 12 et 14 septembre, nous avons eu des rencontres de travail qui ont débouché sur la mise en place d’un comité interministériel pour discuter de nos revendications qui comportent 16 points. Il était convenu de la signature du protocole d’accord avant la fin du mois d’octobre. Rendez-vous a été pris le 28 octobre à cette fin», a expliqué notre source.

Malheureusement, jusqu’à ce jour, le protocole n’a pu être signé faute d’indisponibilité du Premier ministre, a-t-elle regretté.

« A quelques heures de la rencontre du 28 octobre, on nous informe qu’elle est ajournée au 31 octobre, parce que le Premier ministre a décidé de se rendre ce jour même sur le chantier du barrage de Soubré. Le prochain rendez-vous n’a pas été respecté non plus. Plus grave, il a été reporté à une date ultérieure car le Premier ministre s’est envolé pour l’Inde pour prendre part au Forum économique et mondial et au 16è sommet économique indien qui s’est tenu du 1er au 8 novembre 2014 », s’est plaint notre source.

Selon elle, les agents du ministère voient dans l’attitude du chef du gouvernement un manque de considération pour eux et un boycott de leur action. Car a-t-elle dit, « les activités du Premier sont inscrites dans un agenda. Elles ne le surprennent pas. » L’Age du mercredi 12 est donc la réponse à l’imprécision de la date de signature du protocole.

Et notre source de prévenir : « cela fait plus d’un mois et demi que cette rencontre est attendue par tous les agents du ministère. La non satisfaction de cette attente par le Premier ministre sera lourde de conséquences pour l’administration financière, parce qu’une des décisions de l’Age sera de relancer le mot d’ordre de grève, puisqu’il a été suspendu et non levé. »

Mais à l’en croire, les agents des régies financières ne souhaitent pas en arriver là. « Nous espérons qu’à son retour de l’Inde, le premier ministre prévoira cette rencontre dans les premiers jours de la semaine, avant la tenue de l’Age.

 

SourceAutre Source

Comments

comments

What Next?

Related Articles