02202020Headline:

Côte d’Ivoire-Scandale : Le pont Henri Konan Bédié déjà sous les eaux après une petite pluie

Scandale : Le pont Henri Konan Bédié « de l’émergence » d’un coût de 200 milliards de Fcfa, déjà sous les eaux après une petite pluie

  1. Inauguré en grande pompe le 15 décembre 2014 par Alassane Ouattara et son allié Henri Konan Bedié en présence de Martin et Olivier Bouygues, le 3eme pont de la ville d`Abidjan dit pont Henri Konan Bedié (HKB) ou pont « N’zueba Valpierre » pour les mauvaises langues, est déjà sous les eaux après une petite pluie le 12 février dernier. Les abidjanais sont stupéfaits et scandalisés car ce pont était qualifié d’insubmersible. Ils se rendent comptent que ce pont est une grosse arnaque.
    En effet, reliant les villes de la Riviera et de Marcory, ce pont à péage d’un coup pharaonique de 200 milliards de FCFA (300 millions d’euros) n’a pas résisté à sa « première » pluie, juste deux mois après sa mise en service. De quoi alimenter les rumeurs d’arnaque du siècle, de retrocommissions, et pots de vin en tout genre qui ont entouré sa réalisation.
    Selon plusieurs spécialistes sous couvert d’anonymat, ce pont est à ranger dans la catégorie bricolage car les ingenieurs qui l’ont construit n’ont pas tenu compte de la nappe phréatique sur laquelle il a été construit.
    Ce qui est une faute grave car ils en avaient conscience. Pour un pont à trois niveaux à péage qui a coûté 200 miliards de Fcfa au contribuable ivoirien, et concédé pour 30 ans au groupe Bouygues, c’est cher payé. C’est même se foutre de l’intelligence des ivoiriens.
    Nous sommes en face d’un énorme scandale et de la plus grand arnaque du siècle depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire le 07 août 1960.
    Nous y reviendrons.

Patrice Lecomte

ivoirebusiness

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment