08212019Headline:

Côte d’Ivoire/Situation économique: l’entreprise jumia est accusée de fraude aux autorités boursières américaines

Mardi 14 Mai 2019 – Alors que les géants américains Amazon et chinois Ali Baba pointent progressivement leur nez au pays, le site de vente en ligne Jumia traverse une tempête.

L’entreprise est accusée de fraude aux autorités boursières américaines par le cabinet Citron Research qui évalue les commandes inabouties à 41%.

Conséquence de fausses informations pour le premier trimestre 2019 adressées aux autorités boursières américaines, le site de vente en ligne sur le continent africain voit depuis lors le cours de son action chuter. 

Ce lundi, face à la presse Jumia a présenté des résultats au premier trimestre 2019 qu’ils ont qualifiés «exceptionnels» tout en tentant de cacher des pertes toujours en hausse.
Selon Citron Search: « Afin d’obtenir plus d’argent auprès des investisseurs, Jumia a gonflé de 20 à 30 % le nombre de ses consommateurs et vendeurs actifs ».
Depuis sa fondation en 2012, Jumia, suspecté d’avoir servi à un jeu spéculatif lié au blanchiment d’argent sur le continent africain, a enregistré des pertes cumulées d’environ un milliard de dollars, dont 195,2 milliards en 2018, pour un chiffre d’affaires de 149,6 millions de dollars.
Jumia a fait son introduction au New York Stock Exchange (NYSE) en avril dernier.

Lire sur koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment