10262020Headline:

Côte d’Ivoire: Tous les opérateurs de téléphonie mobile sanctionnés voici le montant à payer

smartphone

L’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste de Côte d’Ivoire (Artci) a rendu public, hier jeudi 16 octobre 2014, à son siège à Marcory-Anoumabo, le résultat de son audit du ‘’Contrôle de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile 2G et 3G en Côte d’Ivoire au titre de la période du 31 juillet au 27 août 2014’’.

Il en ressort, selon le directeur général (Dg) de l’Artci, Bilé Diéméléou, que les opérateurs en charge de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, quand bien même ils se sont améliorés comparativement au dernier audit, enregistrent des défaillances. Lesquelles se situent au niveau du type de réseau (manquements constatés), des réseaux 2G (taux d’échec global, taux de coupure et qualité radio), et 3G (taux d’erreurs en interférence et disponibilité du réseau). « Dans l’ensemble, la couverture 3G dans les villes et sur les axes, a été améliorée, les indicateurs d’accessibilités et de continuité, ont été améliorés mais restent en dessous des seuils fixés par les cahiers de charges, et les indicateurs sur les performances radio 2G et 3G sont restées statiques et en dessous des seuils », a annoncé Bilé Diéméléeou.

Sur la question des sanctions pécuniaires, Bilé Diéméléou a soutenu que toutes ces entreprises doivent, pour cette année 2014, un montant total de 1.216.947.250 Fcfa, chiffre en baisse de 58,3% par rapport à 2013 où elles se sont acquittées d’un montant de 2.915.524.207 Fcfa. Pris individuellement, Comium, en 2014, doit 75.809.550 Fcfa (montant en baisse par rapport à 2013 où cette entreprise a payé 46.285.730 Fcfa), Moov Côte d’Ivoire, 331.697.500 Fcfa (chiffre en baisse puisqu’en 2013, elle a payé 800.274.000 Fcfa); Mtn, 367.488.646 Fcfa (chiffre en baisse puisqu’en 2013, l’opérateur a payé 1.336.791.702 Fcfa), Niamoutié Telecom, 4.850.000 Fcfa (somme équivalente à celle de 2013), Orange Côte d’Ivoire, 433.101.554 Fcfa (chiffre en baisse par rapport à 2013 où elle s’est acquittée de 721.835.923 Fcfa) et Oricel Côte d’Ivoire, 4 millions de Fcfa (chiffre en hausse par rapport à 2013 où elle a payé 5.486.852 Fcfa).

Toutefois, il est bon de noter que Café mobile n’a pas été pris en compte puisque selon le premier responsable de l’Artci, le réseau n’émet plus et les locaux sont en général clos. « Ce cas est donc soumis au Conseil de régulation pour une décision qui peut aller jusqu’à la proposition de retrait de sa licence », a indiqué Bilé Diéméléou, en présence de ses collaborateurs. Notons que ce sont 54 villes qui ont été prises en compte dans cet audit.

Séverin DJAHA

SOIR INFO

Comments

comments

What Next?

Related Articles