05302017Headline:

Côte d’Ivoire/Prix du kg de cacao à 1 000 Fcfa : Un syndicat juge le coût très bas par rapport au Ghana

Cacao

Koné Moussa, le président du Synap-ci, demande à l’État de sécuriser les coopératives

Le Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (Synap-ci) n’est pas satisfait du nouveau prix du kg de cacao fixé à 1000 Fcfa, qu’il estime bas par rapport à certains pays de la sous-région.

Bien que reconnaissant à l’État pour le relèvement du prix du kg de cacao, fixé à 1000 Fcfa pour la campagne 2015-2016, le Synap-ci croit que le kg de cacao aurait pu coûter plus que cela. A l’issue d’une tournée effectuée dans le pays profond, Koné Moussa, le président dudit syndicat a animé un point-presse, vendredi 16 octobre 2015, au siège de la structure à Abidjan-Plateau, où il a donné sa position sur le sujet.

« Nous remercions l’État pour les 1000 F Cfa fixés pour le prix du kg du cacao, mais vu les prix des pays limitrophes, l’État ivoirien pouvait faire mieux. En Guinée et au Liberia, le prix du cacao est de 1450 F Cfa, le Kg, au Ghana, c’est 1 545 F Cfa, au Togo, c’est 1 500 F Cfa », a t-il regretté.

Par ailleurs, il a invité les paysans à dénoncer toute personne qui voudrait acheter le kg de cacao en dessous du prix bord-champ fixé par l’État. « Tout producteur doit être le gardien de son prix. Si l’acheteur ou le pisteur paie en dessous de 1000 F Cfa, il faut que ce producteur saisisse le responsable du Synap-ci dans la région ou saisisse la gendarmerie ou la police. Nous demandons aux planteurs de ne pas se faire complices des acheteurs ou des pisteurs véreux », a interpellé Koné Moussa.

Dans le même élan, il a mis en garde contre toute volonté de vendre le cacao ivoirien en dehors de la Côte d’Ivoire. « Nous mettons en garde tous ceux qui seraient tentés d’aller vendre le café et cacao hors de la Côte d’Ivoire. Si c’est le cas, le Synap-ci va les traquer », a averti le président du syndicat.

Cependant, Koné Moussa a fait un plaidoyer auprès du gouvernement en faveur des coopératives. « Nous demandons aussi à l’État ivoirien de ne pas cautionner que les coopératives envoient leurs produits aux ports de Côte d’Ivoire et qu’elles soient refoulées, alors dans d’autres pays comme la Guinée, on paie le Kg du cacao à 1450 F Cfa, quelle que soit la qualité », a plaidé le président du Synap-ci.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Côte d’Ivoire/Prix du kg de cacao à 1 000 Fcfa : Un syndicat juge le coût très bas par rapport au Ghana"

  1. Bonjour,
    Côte d’Ivoire est l’un d’un pays premiers producteurs de cacao au monde. Tout le monde le sait apparemment.
    ce système de prix est actuellement devenu un problème majeur des pays producteurs d’Afrique. Moi, personnellement, j’en souffre également. Pourtant il faut que nous sachions l’origine de cette inégalité de prix.
    Est-ce nous qui dicte le prix sur le marché ou les acheteurs ?
    Malgré la présence des syndicats qui luttent contre cette injustice de prix, est-ce que c’est suffisant ?

    http://dago-agrosourcing.bio

Leave a Reply

Submit Comment