08162017Headline:

Côte d’Ivoire:Soro met Fin à la colère des mutins / accord trouvé à Bouaké pour 8400 militaires/voici le deal..

Côte d’Ivoire: Fin de la colère militaire avec un accord trouvé à Bouaké

Le clap de fin de la mutinerie est tombé vendredi soir à Baouké avec un accord trouvé entre les politiques et les militaires qui réclamaient leurs dus à l’Etat.

En effet, selon nos informations exclusives d’une source partie prenante de la réunion, toutes les revendications des soldats en colère ont été satisfaites par le gouvernement.

Toujours selon nos informations, ce dernier serait supérieur à celui qui avait été initialement mis sur la table des négociations. Il serait payé à 8400 militaires recensés et éligibles, 12 millions de Fcfa en deux fois, 50% fixes (6millions) et les 50% autres étalés sur 6 mois. L’information reste à être officiellement confirmée.

Alassane Ouattara avait confié  à Guillaume Soro  le soin de régler ce dossier. Mission réussie pour celui qui s’est vu être largement réélu au perchoir de l’Assemblée nationale et qui aura, avec cet épisode, montré, avec son équipe et ses proches, sa puissance sur le terrain ivoirien.

Vendredi matin, à travers un communiqué transmis à KOACI. , les soldats en colère avait menacé d’accentuer leur mouvement de contestation en cas de non accord. Certains impatients ou pour mettre la pression avaient fait parler leurs armes dans la matinée.

Dans la soirée, informés de l’issue positive pour eux venue de Bouaké, la joie des militaires s’est faite entendre avec des tirs survenus au niveau des casernes d’Abidjan, Daoukro ou Bondoukou. Ces derniers avaient engendré la peur des habitants du pays.

Pour rappel, et selon le gouvernement ivoirien, les revendications des mutins qui avaient déclenché un mouvement coordonné vendredi dernier portaient principalement sur le paiement des primes, la durée du temps de passage au grade supérieur, l`amélioration de leurs conditions de vie et des précisions sur une supposée prime ECOMOG.

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment