09202017Headline:

Côte d’Ivoire/Un homme d’affaires franco-ivoirien saisit un bateau du groupe Bolloré/les raisons

Ce jeudi 24 août, un autre cap a été franchi dans l’affaire opposant l’homme d’affaires franco-ivoirien Ludovic Branger au groupe Bolloré. En application de la décision de justice lui faisant droit, M. Branger a fait saisir un navire du géant français.

La société CMA CGM anciennement appelée DELMAS, succursale du groupe Bolloré a vu son navire « Africa Three Nassau », immatriculé aux Bahamas et attaché au port de San Pedro, saisi par Me Nassa Philippe Auguste, huissier de justice agissant pour le compte de Ludovic Branger. Le bien reste toutefois entre les mains de la succursale française, qui ne peut cependant ni le revendre ni le déplacer. Le bateau sert à garantir le paiement de la somme de 431.726.364 francs CFA dus par la CMA CGM à la SIPA-RIMEC de Ludovic Branger.

Selon le procès-verbal dont nous avons reçu copie, étaient présents lors de la saisie Zogbo Hervé, chef du service juridique du port de San Pedro ; Gbla Donatien Koffi, directeur d’exploitation par intérim et Bamba Souleymane, Chef d’agence CGM à San Pedro.

Pour rappel, l’affaire opposant Ludovic Branger au groupe Bolloré remonte à 15 ans. En 2002, pour le compte de ses entreprises (SIPA et RIMEC) basées en Côte d’Ivoire, l’homme d’affaires franco-ivoirien attend de la matière première qui doit être livrée par un bateau de DELMAS, succursale de Bolloré. Le bateau, avec la marchandise à bord, accoste au Port de San Pedro alors qu’une rébellion armée éclate dans le pays. Le navire prend donc le large et reste quatre mois en mer. Pendant ce temps, les intrants n’ayant pas été livrés, Ludovic Branger fait face à d’énormes difficultés et manque de mettre la clé sous le paillasson. S’engage dès lors une bataille juridique qui ne connaîtra son épilogue que cette année. DELMAS, devenue CMA CGM CI, est condamnée à dédommager l’homme d’affaires franco-ivoirien à hauteur de 252.580.356 F CFA. Une somme qui n’ayant pas encore été soldée, malgré la décision de justice, a produit des intérêts pour se chiffrer ce 24 août à 431.726.364 francs CFA.

par Pascale Andrée

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment