04182024Headline:

Coupure des câbles sous-marins d’internet : Une entreprise propose des solutions pour booster l’offre

Le président directeur général de la structure New digital Africa, M. Ange Kacou Diagou, entend apporter des solutions durables aux entreprises ivoiriennes. Il veut contribuer à sa manière à réduire le risque d’offre de l’internet.

Un dysfonctionnement qui met en mauvais état plusieurs services de l’administration et un ralentissement des activités économiques, notamment celles des opérateurs économiques dont l’activité est liée à l’usage de l’Internet. Il s’exprimait le 27 mars 2024, à l’occasion d’un échange avec les médias.

Selon lui, les câbles sous-marins qui ont été coupés est quelque chose d’inhabituel et cela est très inquiétant. C’est pourquoi, sa structure ouvre ses portes à la grande satisfaction de la population et de potentielles entreprises en quête de connexion internet.

En attendant la fin de la réparation prévue dans quelques semaines, le but de sa structure est de participer à la dynamique de défense et de préservation de l’offre de l’internet.

Il faut rappeler que le 14 mars 2024, quatre câbles de deux maisons de téléphonie ont été endommagés causant une rupture de fourniture d’internet dans plusieurs pays d’Afrique, notamment en Côte d’Ivoire.

What Next?

Recent Articles