10212017Headline:

Crise au FPI,livre des secrets/ Sangaré révèle qu’Affi reçoit annuellement 400 millions dans le gouvernement de Ouattara et..

La crise qui secoue le Front Populaire Ivoirien depuis juillet 2014 n’a pas encore fini de livrer ses secrets.

Recevant ses partisans, Aboudrahamane Sangaré a révélé que Pascal  Affi N’Guessan reconnu par les autorités comme le président légal du parti de Laurent Gbagbo recevrait 400 millions de FCFA annuellement la part de l’Etat.

« Le  FPI n’est pas pauvre hein! Il y a 400 millions qui dorment la bas qu’on donne à  Affi N’Guessan. On a 400 millions de FCFA par an qu’on donne à Affi. Et quand Le problème du logo sera résolu, forcément, au niveau du droit, il faut qu’il nous rembourse tout ce qu’il a reçu au nom du FPI. Forcement il va nous rembourser un jour. Puisque ce n’est pas Ouattara seulement qui sera là. Donc Le dossier sera repris au niveau du droit et au niveau politique », a-t-il indiqué.

Poursuivant il a signifié que l’ex chef d’Etat savait comment fonctionne le parti et ne pouvait depuis la Haye donner des instructions pour régler le cas du député de Bongouanou sous-préfecture.

« GBAGBO lui-même sait comment fonctionne notre parti. Il le sait mieux que quiconque au sein du parti. Il sait donc comment ce genre de problèmes se règle au sein du parti. Il ne peut donc pas nous donner des instructions pour régler le cas Affi. Nous n’avons donc reçu aucune instruction de GBAGBO concernant ce problème. C’est un congrès qui a exclu Affi. C’est donc seul un congrès qui peut se prononcer sur ce sujet. Et puis, il ne faut pas oublier que c’est lui qui a fait arrêter nos camarades qui sont en prison. Que vont-ils penser lorsqu’ils apprendront que nous sommes en discussion avec  Affi en dehors de la procédure normale pendant qu’ils sont encore en prison ? Non , ça sera une TRAHISON de notre part. S’ils sortent de prison, nous ne pourrons pas Les regarder de face. ATTENTION, nos prisonniers politiques nous regardent ! Il ne faut pas se laisser distraire par ce genre de comédie. Nous sommes sereins et confiants pour 2020. Ce que je dis là ce n’est pas ma position. C’est la position de la Direction du parti », a conclu l’ex chef de la diplomatie ivoirienne.

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment