01172022Headline:

Dette publique affiche 17 676,1 milliards de F CFA : quel budget de l’Etat en 2022 ?

A combien s’établira en dépenses et en recettes le budget de l’Etat de Côte d’Ivoire en 2022 ? Une certitude, il sera supérieur ou égal à celui de 2021 : 8621,1 milliards de francs FCFA comme promis par le porte-parole du gouvernement depuis 2020. Et pourtant…

En effet, un conseil de gouvernement présidé par le premier ministre Patrick Achi, se déroule ce 12 mars 2021, à la primature au Plateau. À l’ordre du jour, le budget 2022 de l’Etat de Côte d’Ivoire. L’information a été livrée par Souleymane Diarrassouba, ministre de l’industrie et du Commerce, qui présidait ce jour, la cérémonie d’ouverture de la 3eme réunion du Comité consultatif de la concurrence, à la Représentation résidente de la CEDEAO à Abidjan.

C’est le lieu de rappeler que le budget de l’Etat de Côte d’Ivoire est allé crescendo depuis 2018 pour s’établir respectivement à: 6 756,3 milliards de FCFA pour le budget de 2018 ;

7 334,3 milliards de FCFA pour 2019 ; 8 061 milliards de FCFA pour 2020 ; et 8 621,1 milliards de FCFA pour 2021.

Le 30 septembre 2020 dernier, à Yamoussoukro, le porte-parole du gouvernement soutenait que le budget devrait évoluer pour atteindre 9 129,8 milliards de FCFA en 2022 et 9 916,3 milliards de FCFA en 2023.

Il faut souligner que l’encours de la dette publique de la Côte D’Ivoire avait franchi la barre des 17 000 milliards de f CFA à mars 2021 pour s’établir à 17 676,1 milliards de f CFA, contre 13 993, 1 milliards de f CFA à la même période en 2020. Soit une augmentation de 26,32% (3 683,1 milliards de f CFA) selon les chiffres du ministère de l’Economie et des Finances.

Dans la perspective d’un budget 2022 à 9 129,8 milliards de F CFA, l’on peut parier sans risque de se tromper que l’encours de la dette publique nationale s’en trouvera impacter au détriment des générations à venir.

Malheureusement le gouvernement ne fait rien pour juguler la corruption rampante et la gabegie financière qui distrait à des fins ni nationales, ni communautaires, mais individuelles une bonne partie de ces budgets de l’Etat.

A quand une véritable opération nationale de lutte contre la corruption ?

Y.T

Comments

comments

What Next?

Recent Articles