10212018Headline:

Economie nationale: Une grande frange des travailleurs ivoiriens sont surqualifiés pour le poste qu’ils occupent.

Une grande frange des travailleurs ivoiriens sont surqualifiés pour le poste qu’ils occupent.

Selon une étude du Centre de recherches microéconomiques du développement (Cremide) de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody révèle en effet plusieurs difficultés liées à la qualification et aux salaires des travailleurs ivoiriens. Selon les résultats de ladite étude, le tiers des ivoiriens actifs sont surqualifiés pour le poste qu’ils occupent. Une situation qui a une incidence sur le salaire de ces derniers.

En effet, apprend t-on, le salaire moyen d’un travailleur occupant un poste à la hauteur de sa formation en Côte d’Ivoire est de 237 465 francs Cfa par mois contre 149 630 francs Cfa pour un travailleur surqualifié. Ainsi, pour chaque poste en dessous de sa qualification, chaque travailleur se voit « soutirer » environ 88 000 F Cfa du salaire normal qu’il devrait percevoir. Plus la qualification du travailleur est élevée par rapport à son poste, plus ce manque à gagner sera important sur le revenu du salarié. « Les travailleurs titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur et occupant un poste digne de leur formation touche en moyenne 244 549 francs Cfa contre 152 293 francs Cfa pour les surqualifiés, soit un écart de 92 256 francs Cfa », rapporte Jeune Afrique.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment