10182018Headline:

Émergence de la Côte d’Ivoire : Ce que Michel Camdessus, ancien Dg du FMI a appris

Il a été à la tête du Fonds monétaire international entre 1987 et 2000, est gouverneur honoraire de la Banque de France et occupe à ce jour la présidence de plusieurs comités et commissions internationaux. Michel Camdessus était face au Patronat ivoirien ce mardi 29 mai 2018 au Plateau.

A Abidjan dans le cadre d’une visite d’une semaine, Michel Camdessus a rencontré pour sa première journée en terre ivoirienne le secteur privé pour échanger sur les champions nationaux et l’émergence ivoirienne. Occasion saisie par l’économiste pour partager son expérience sur le développement économique et en particulier le développement du secteur privé. S’il s’est réjoui des réformes initiées par le gouvernement- lesquelles ont permis au pays de répondre à l’évolution de son environnement pour s’établir à son niveau actuel, M. Camdessus a toutefois alerté sur l’appréhension de l’émergence.

En effet, bien qu’étant confiant quant à l’atteinte de cette émergence « en 2020 et peut-être même avant », l’ancien patron du Fmi a exhorté les autorités ivoiriennes et les acteurs du secteur privé à faire de cette émergence un tremplin vers d’autres objectifs. Car, a-t-il souligné le monde connaitra d’importantes mutations d’ici à 2050. Ces mutations tirées principalement par la croissance démographique, la percée des économies émergentes et la croissance de la création de richesses induiront de nouvelles approches de développement auxquels il a invité les uns et les autres à se conformer régulièrement.

Des conseils bien perçus par le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), Jean-Marie Ackah qui a dit la détermination du secteur privé ivoirien à travailler, en collaboration avec les pouvoirs publics, à la construction d’une économie forte. «Je voudrais, au nom de l’ensemble des membres de la Cgeci et du secteur privé, vous exprimer toute notre gratitude pour avoir pris sur votre première journée de présence à Abidjan pour échanger avec nous sur ce monde économique et sur les préoccupations du secteur privé ivoirien. Nous pouvons vous assurer de l’engagement du secteur privé ivoirien à être au rendez-vous de 2050. Nous avions écrit 2040 mais aujourd’hui, nous devons être dans une actualisation permanente. Et nous sommes sûrs qu’avec la qualité du partenariat qui existe avec le gouvernement, avec la qualité des échanges que nous avons, nous trouverons les voies et moyens pour une économie ivoirienne forte pouvant s’appuyer sur un secteur privé ivoirien solide et avec des champions qui seront au rendez-vous de 2050 », a promis M. Ackah en présence du Vice-président, Daniel Kablan Duncan, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de plusieurs membres du gouvernement.

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment