04182024Headline:

Energie renouvelable: La 1re centrale photovoltaïque du pays inaugurée à Boundiali

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Robert Beugré Mambé a inauguré, le 3 avril 2024, à Boundiali, re centrale photovoltaïque du pays.

Installée sur une superficie totale de 75 hectares, la centrale va améliorer de manière considérable les conditions de vie de milliers de ménages et va créer de nombreux emplois directs et indirects.

Au cours de cette cérémonie d’inauguration, la première magistrate de la commune, le Prof. Mariatou Koné a tenu à rendre un vibrant hommage au Président Alassane Ouattara, bâtisseur de la Côte d’Ivoire émergente. « Les populations de Boundiali sont reconnaissantes au Président Alassane Ouattara pour les nombreuses infrastructures qui transforment qualitativement leurs conditions de vie. »

Poursuivant, elle a traduit également les remerciements du Conseil Municipal au Premier Ministre, Robert Beugré MAMBE, pour l’accompagnement de Boundiali sur la voie du développement durable. « L’histoire retiendra que Boundiali a abrité la première centrale photovoltaïque de Côte d’Ivoire, une première pour la Côte d’Ivoire, une première pour la Bagoué et une première pour Boundiali. »

Selon la Ministre Mariatou Koné, les chefs traditionnels et propriétaires terriens de Boundiali, notamment Tombougou-Samogosso (village de Boundiali) abritant la double cérémonie d’inauguration et d’extension de la centrale photovoltaïque, ont fait preuve de solidarité exemplaire en cédant 75 hectares de leurs terres pour la réalisation de cette centrale qui permettra d’accroître la capacité d’accès des populations à l’électricité.

Saluant le travail remarquable de la Ministre Mariatou Koné, le Premier Ministre a indiqué qu’après sa phase d’extension, cette centrale photovoltaïque deviendra la plus grande de l’Afrique de l’Ouest.

Aussi, a-t-il annoncé l’inauguration prochaine de la plus grande usine de transformation de noix de cajou de l’Afrique de l’Ouest qui offrira des milliers d’emplois aux populations de la Bagoué.

What Next?

Related Articles