10212018Headline:

Fonctionnaires ivoiriens en activité et retraités (89.770) : Ont perçu, un montant global de 28,5 milliards FCFA au titre du paiement du stock des arriérés de salaire.

Quelque 89.770 fonctionnaires ivoiriens en activité et retraités ont perçu depuis janvier 2018, un montant global de 28,5 milliards FCFA au titre du paiement du stock des arriérés de salaire qui avait l’objet d’un accord le 17 août 2017 entre le gouvernement et la Plateforme nationale des syndicats de l’administration publique.

L’information a été donnée, lundi, par Théodore Gnagna Zadi, le président de la Plateforme Nationale qui faisait le bilan d’exécution des deux accords signés, consécutivement aux grèves de novembre 2016 et janvier 2017.

«A la date d’aujourd’hui, soit un an après la signature des deux accords, ce sont 89.770 fonctionnaires dont 83.000 en activité et plus de 6000 à la retraite qui ont été payés pour une enveloppe globale de 28,5 milliards FCFA », a précisé le président Gnagna Zadi indiquant que « les paiements se poursuivent tous les mois, selon la règle de l’ancienneté ».

Les deux accords signés entre le gouvernement et les fonctionnaires portent l’un, sur la trêve sociale et l’autre sur les revendications sociales en six points dont le paiement des arriérés des différentes mesures de revalorisation salariale actées depuis 2007 et estimés à 249,5 milliards FCFA.

Selon M. Zadi, sur les six points confligènes, seul, celui relatif au taux d’annuité liquidable (TAL) n’a pas encore trouvé de suite favorable.

« Les cinq autres points, notamment, le capital décès, la pension de réversion, la majoration pour famille nombreuse, le nombre d’annuités liquidables et le cas calcul de la pension avec le dernier indice sont désormais des acquis », s’est-t-il réjoui.

Concernant l’intégration des 1800 agents journaliers dans l’administration publique, « 713 agents sur les 900 attendus pour cette première vague ont été retenus dans les différents grades correspondant à leurs diplômes», s’est satisfait Théodore Gnagna Zadi.

Il a, également, fait remarquer que le volet des précomptes syndicaux est, désormais, effective car «certains syndicats ont déjà opéré avec succès leurs premiers précomptes ».

La trêve sociale, volonté du gouvernement, selon lui, signée en contrepartie du règlement des revendications des syndicats, a été, « dans l’ensemble globalement respectée par les fonctionnaires ».

Cependant, pour corriger les quelques imperfections de parcours dans la mise en oeuvre desdits accords, la Plateforme nationale a demandé « une rallonge budgétaire afin que les montants payés soient plus consistants et que les retraités reçoivent la totalité de leur dû conformément aux accords, un chronogramme clair de paiement annuel pour rassurer les fonctionnaires, la célérité dans le réajustement tombées sous le coup de l’ordonnance de 2012 avec effet financier et rappel ».

 

HS/ls/APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment