09192018Headline:

Grève à la Direction générale des affaires maritimes et portuaires; ce qu’il se passe…

La grève observée depuis la fin du mois de mai dernier à la Direction générale des affaires maritimes et portuaires (Dgamp) n’est pas faite pour plaire aux responsables du ministère de tutelle à savoir le ministère des Transports.

Dans un courrier dont nous avons pris connaissance, le ministère des Transports à travers son cabinet a regretté plusieurs irrégularités dans la conduite de cette grève allant de l’implication obligatoire des agents non-grévistes au non-respect des textes en passant par l’appropriation de force de certains véhicules de l’administration en charge de la sécurité et de la sureté maritime. « Cependant, je note qu’en dépit de l’expiration dudit délai de grève que vous avez observé, malgré mon implication personnelle et les appels de mon cabinet allant dans le sens de la levée de ce mot d’ordre de grève, vous poursuivez toujours votre mouvement de grève. Je rappelle que la grève et sa reconduction sont certes des moyens de lutte syndicale, mais elles doivent respecter des procédures légales et ne sauraient s’accommoder de violence de toutes natures exercées à l’encontre des agents qui ne veulent pas s’y associer. », peut-on lire dans le courrier en date du 31 mai.

En vue de mettre fin à la grève et partant à la vague de violence qui s’ensuivit et permettre à la Dgamp de reprendre ses activités, le ministère des Transports a appelé les grévistes à « lever les interdictions d’accès à leurs bureaux accompagnées de menaces faites aux agents non-grévistes, présenter les véhicules arrachés de force à la direction générale des affaires maritimes et portuaires et à y délaisser les clés, reprendre avec vos syndiqués le service et à vous conformer à la réglementation du travail. ». Une reprise qui selon note source n’épargnera pas aux grévistes les sanctions prévues à cet effet.

« La présente invitation ne fait pas obstacle aux sanctions de droit que requièrent vos agissements, eu égard à la qualité de force de sécurité intérieure désormais reconnue aux agents de la Direction générale des affaires maritimes et portuaires, toute chose qui implique un comportement exemplaire. », a-t-il martelé.

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment