01232017Headline:

Gros Scandale /Aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan: Plus d’un milliard de francs détourné/Les faits

aéroport fhb

Policiers et douaniers auditionnés, un suspect en fuite

Un scandale secoue, en ce moment, les services de l’aéroport international Félix Houphouët-Boignyde Port-Bouët. Et si l’on n’y prend garde, il pourrait emporter des responsables des services de sécurité, selon des sources sécuritaires.

De quoi s’agit-il ? Nos sources expliquent qu’au cours de la période de noël 2015, un important trafic de devises, devait se faire sur un vol d’une compagnie bien connue du moyen orient, qui dessert régulièrement Abidjan. Contrairement au circuit légal autorisé par l’Etat de Côte d’Ivoire dans le transfert de devises, le magot d’un milliard cinq cent millions (1.500.000.000) de francs Cfa, est dissimulé dans trois valises auxquelles sont associés des vêtements pour mieux le camoufler.

Le jour-j, les valises sont enregistrées et convoyées sur le tarmac dans l’intention de les embarquer sur le vol. Mais un homme qui est chargé de suivre tout le processus, réussit à faire retourner les valises dans les différents trains de convoyage des bagages d’arrivée, avec la complicité de certains bagagistes. Une fois les bagages hors du hall, il prend soin de les garder en lieu sûr, et éventre l’une d’entre elles, avant de se diriger vers un service de change de devise. Là, il tente de convertir une partie de cette importante somme, en dollar. Mais cette manœuvre échoue. K.M. (le nom a été changé) sort et embarque ces valises vers le centre-ville d’Abidjan, avant de disparaître de la circulation. Entre-temps, T. S., un des patrons d’un super marché spécialisé dans la vente de matériels de bureaux et d’étanchéité, propriétaire des valises, qui a embarqué à bord du vol, arrive à destination, croyant que « ses colis » le sont également.

Sur place, c’est un grand cri de détresse qui attire l’attention des voyageurs. Les chefs de sécurité de l’aéroport d’Abidjan sont saisis avec une plainte à l’appui. Tous ceux qui étaient de service ce jour, tentent de nier les faits. Le film de la vidéosurveillance de l’aéroport est visionné. Il retrace le circuit. C’est la consternation. Les valises n’ont pas subi de contrôles stricts. Les policiers et les douaniers (une dizaine) en service ce jour, sont convoqués et soumis à un interrogatoire serré. De grandes décisions sont annoncées cette semaine, car le circuit est en train d’être remonté pour démasquer tous les complices dans cette affaire à suivre.

M’BRA Konan

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment