05292017Headline:

Hausse du prix de l’électricité:Les Ivoiriens se sont pas content -Ils se prononcent lisez..

femme facher

La décision du gouvernement, prise lors du conseil des ministres du mercredi 20 mai dernier, de revoir le coût de l’électricité à la hausse dès le 1er juin prochain, n’est pas appréciée des Ivoiriens.

M. Koné Drissa, collaborateur d’huissier

« Ce n’est pas en faveur de nous les clients»

Depuis un certain temps, il y a toujours des coupures d’électricité dans nos zones. Moi particulièrement, j’habite à Abobo 2è arrêt. Chaque semaine, il y a au moins trois à quatre fois des coupures de courant. Et quand ça se coupe, c’est pour venir tard. Déjà, cela pose un problème. Dire qu’on veut augmenter le prix de l’électricité, malgré les situations difficiles que nous vivons déjà, vraiment je ne sais pas c’est dans quel but. Ce n’est pas en tout cas en faveur des clients. Peut être qu’ils ont leur raison, mais ils doivent penser à la population que nous sommes.

Léon N’guessan, hommes d’affaires

«Je déplore qu’il y ait seulement des augmentations»

Il y a de cela pas longtemps qu’il y a eu une augmentation.

C’est-à-dire que chaque fois, il n’y a que des augmentations seulement. C’est ce que je déplore.

Daniel Boyou, fonctionnaire

« Nous allons décrier cela»

On ne peut que supporter la décision, c’est tout. Nous allons décrier ça, mais il y a des gens qui vont applaudir. Donc, qu’est ce que vous voulez? Pendant que les uns décrient, les autres applaudissent, ça ne peut pas marcher.

Mme Kouassi Clarisse, restauratrice

« L’État doit revoir cette décision»

Si on doit augmenter encore le prix de l’électricité, nous sommes foutus. L’État doit revoir cette décision. L’électricité est déjà chère. Si tu as un réfrigérateur, et une ampoule à la maison, tu paies une facture de 10 000 FCFA. Alors, si doit on augmenter, on va se retrouver à 20 000 FCFA. Vraiment, c’est un peu compliqué. Que l’État revoit sa position. La population acceptera cette décision très mal. Mais, on n’aura pas le choix. Sinon, on est déjà dans les problèmes, et si on doit augmenter, c’est un autre problème.

Mme Dohou Louise, caissière

«Personne ne peut approuver cette décision»

Personne ne peut approuver cette décision, parce que non seulement les salaires ne changent pas, il y a la cherté de la vie et on ne pense pas à la vie de la population. Donc moi, je n’approuve pas cela.

Eriola Michel, reporter

«Si on augmente l’électricité, c’est comme si on met la population dans le chaos»

Dans ce pays, il faudrait qu’on puisse avoir pitié de la population, car elle souffre. Concernant l’électricité, le coût est déjà élevé. Si on doit encore l’augmenter, c’est tuer la population. Je ne suis pas d’accord que le gouvernement puisse prendre ce genre de décision. Ce n’est pas bon, parce que quand on est en paix, il ne faudrait pas qu’on crée autre situation qui peut encore susciter la colère de la population. Le gouvernement peut chercher ses ressources ailleurs. Il y a plusieurs choses que le gouvernement peut faire, mais pas sur l’électricité. L’électricité, c’est toute la population qui l’utilise. S’il l’augmente, c’est comme si on met la population dans le chaos. Je ne suis pas d’accord.

Mme Aka Blandine, secrétaire de direction

« Ce n’est pas normal»

Ce sera la mort. Ce n’est pas normal. Non seulement la vie est chère, mais on augmente les factures, on devient quoi alors ? Que ferons nous? Je ne suis pas d’accord avec cette décision.

Youssouf Sanogo, auditeur

« Il n’ y a pas de raison pour qu’on augmente»

C’est vrai qu’ils ont expliqué que cela est dû aux investissements qui ont été faits, mais j’estime que c’est déjà assez cher. Peut être, faudrait-il trouver d’autres moyens pour recouvrer l’argent qui a été dépensé. Tout le temps, nous assistons à des coupures d’électricité, mais les factures qui viennent, elles, ne font qu’augmenter. C’est un constat qu’on fait. Je pense que ce qui est fait comme investissements est déjà prélevé dans les impôts et autres. Alors je me dis qu’il n’ y a pas de raison pour qu’on augmente.

Florentine Zan Lou, secrétaire de direction

« C’est une décision de trop»

Je ne suis pas d’accord, parce que la vie est vraiment chère. Si l’électricité doit augmenter, ce n’est pas normal. C’est une décision de trop. Non seulement les salaires n’augmentent pas, si à chaque fois les prix doivent augmenter, c’est un peu trop.

Propos recueillis par Steeve AZO et Hermann Dassaud (Stgs)

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment