07232024Headline:

Instauration de l’ADU/Yamoussa Coulibaly : “Ce document va nous permettre de travailler sereinement”

Le vice-président chargé de la politique générale et des réformes de la Chambre nationale des promoteurs et constructeurs agréés de Côte d’Ivoire (Cnpc-ci) a salué la mise en place de l’Attestation de droit d’usage coutumier (Adu) le 1er juillet 2024, à Abidjan.

Un jour nouveau se lève pour le secteur de l’immobilier en Côte d’Ivoire. Le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Koné, a indiqué que ce nouvel instrument va mettre fin aux nombreux litiges qui minent ce milieu.

Yamoussa Coulibaly, le vice-président de la Cnpc-ci qui représentait le président de cette faîtière à la cérémonie, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction. « Je salue cette initiative qui vient soulager les acteurs du domaine de l’immobilier et du foncier en Côte d’Ivoire. Notre souci permanent a toujours été la sécurisation des actes. Aujourd’hui, nous franchissons une étape importante avec la mise en place de l’Adu par notre ministère de tutelle », s’est-il félicité.

« Cela va nous permettre de travailler sereinement sur nos projets. Désormais, nous travaillons sur des circuits totalement sécurisés », a conclu celui qui est par ailleurs le patron de Challenge immobilier international.

L’Adu est un modèle unique d’attestation villageoise. Elle est produite et délivrée par l’administration foncière avec un Identifiant unique du foncier de Côte d’Ivoire (Idufci) correspondant au lot attribué.

C’est une réforme majeure qui consiste à créer massivement les titres fonciers des parcelles en amont, au moment de l’approbation des lotissements et non plus en aval, lors de la demande de l’Acd.

Elle entre dans le cadre de la mise en place du Système intégré de gestion du foncier urbain (Sigfu) institué par le décret n°2021-862 du 15 décembre 2021.

 

 

What Next?

Recent Articles