05262024Headline:

La Cedeao « est un outil formidable d’intégration » que « nous gagnerons à préserver », Bassirou Diomaye Faye

Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, qui effectue sa première visite officielle en Côte d’Ivoire, a déclaré que la Cedeao « est un outil formidable d’intégration » que « nous gagnerons à préserver« .

Le président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, en visite d’amitié mardi 7 mai 2024 à Abidjan, a assuré que son pays et la Côte d’Ivoire ont un rôle important à jouer dans la consolidation des acquis en matière d’intégration dans l’espace communautaire notamment la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), en dépit des turbulences que connait la zone.

« J’ai reçu de vous des conseils avisés, des pistes de solutions qui doivent être explorées pour qu’on puisse renforcer à nouveau l’union, l’unité dans les grands ensembles régionaux et sous-régionaux que nous avons en partage. Constante sera ma disponibilité à œuvrer avec vous pour le renforcement de notre espace commun, notamment pour ce qui est de l’UEMOA, de la CEDEAO, même de l’Union africaine », a déclaré M. Diomaye à l’issue de sa rencontre avec le président Alassane Ouattara.

« Je suis persuadé que nous devons continuer d’agir dans la solidarité au sein de l’espace Cedeao, de faire les réformes nécessaires et d’oeuvrer à dissiper les incompréhensions qui ne peuvent manquer de survenir », a déclaré Bassirou Diomaye Faye lors d’un point de presse, mardi. La Cedeao « est un outil formidable d’intégration » que « nous gagnerons à préserver », a ajouté le chef d’Etat, au pouvoir depuis début avril.

Pendant sa campagne présidentielle, Bassirou Diomaye Faye, candidat antisystème de 44 ans, avait aussi prôné une rupture avec le franc CFA, devise actuellement utilisée par huit pays ouest-africains (Sénégal, Mali, Burkina, Niger, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin et Guinée-Bissau).

What Next?

Recent Articles