10192018Headline:

La Côte d’Ivoire multiplie les commandes d’importation en gaz domestique en vue de satisfaire sa population.

La Côte d’Ivoire multiplie les commandes d’importation en gaz domestique en vue de satisfaire sa population. C’est ce qui ressort d’un entretien téléphonique, le vendredi 3 août 2018, avec un cadre de Petroci. « Un butanier est arrivé jeudi et a livré plus de 9000 tonnes. En milieu de semaine prochaine, un autre devrait arriver. Nous avons multiplié les commandes pour un ravitaillement continue jusqu’à ce que la situation redevienne normale », a fait savoir notre source.

L’approvisionnement des ménages devient régulier et les besoins commencent à être satisfaits. « Au sud d’Abidjan, les choses commencent à rentrer dans l’ordre. Dans mon quartier, j’ai vu un camion remorque ravitailler de nombreuses femmes en bouteilles de 12,5 kg (B12) et de 6 kg (B6) à. Il y en avait suffisamment. On n’a pas observé de bousculade. Chacune était servie », a témoigné un habitant de Koumassi. Qui a ajouté : « Au grand carrefour aussi, j’ai vu dans les deux stations (du même marketeur pétrolier) qu’il y avait du gaz. Les gens s’approvisionnaient tranquillement ».

Si les prix sont respectés dans les stations-service, ce n’est pas le cas chez les revendeurs. A Abidjan et banlieue, la B6 est vendue à 3000 voire 4000 francs contre 2000 francs cfa, le prix homologué. De même, la B12 qui coûte 5200 (prix officiel) se négocie jusqu’à 7000 francs Cfa chez certains revendeurs. « Eh, Côte d’Ivoire ! Une bouteille de Faitout (B6) coûte 4000 francs Cfa et B12 à 7000 francs Cfa. Mais, pour en trouver, il faut soudoyer les revendeurs. Yako aux consommateurs ivoiriens. J’ai toujours payé le gaz à 5500 francs, aujourd’hui c’est 7000 francs Cfa », a commenté un internaute qui réside à Abobo, route d’Alépé.

« Je suis sur le terrain pour mener mes propres investigations. De nombreux consommateurs m’appellent pour se plaindre. Au moment où je vous parle, je suis sur le terrain. L’objectif est de dénoncer tous ceux qui s’adonnent à une telle pratique. Je n’ai pas encore mis la main sur un revendeur véreux mais, celui qui sera pris sera dénoncé », a indiqué Évariste Gbalou, Secrétaire général du Syndicat ivoirien des revendeurs de gaz, quand nous l’avons joint par téléphone. Par ailleurs, il a jeté une grosse pierre dans le jardin des livreurs de gaz. « Les livreurs demandent entre 100 et 400 francs Cfa par bouteille livrée. Si tu acceptes de rentrer dans leur jeu, ils te donnent le produit. Sinon, ils s’en vont ailleurs. Les faits sont avérés », a-t-il accusé. Puis, M. Gbalou a expliqué que normalement, la B6 est livrée à 1835 F et elle est revendue à 2000 francs Cfa. Quant à la B12, elle est livrée à 4920F aux revendeurs qui la cèdent à 5200 francs. « Mais, si vous devez payer en plus, entre 100 et 400 francs Cfa par bouteille, c’est clair que vous le répercutez», a-t-il insisté.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment