12052016Headline:

la Côte d’Ivoire Premier producteur mondial, veut relever le défit de la transformation de l’anacarde

anarcade

Le gouvernement ivoirien entend renforcer et dynamiser ses actions en faveur des entreprises en vue de faire faire émerger une industrie nationale forte du cajou, a annoncé jeudi, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

« Le gouvernement ivoirien a adopté un programme de développement de la transformation de l’anacarde dont l’objectif est d’accroître significativement le taux de transformation des noix brutes », a-t-il déclaré à l’ouverture de la deuxième édition du Salon  international des équipements et des technologies de transformation de l’anacarde (SIETTA 2016).

Selon M. Duncan, plusieurs mesures, notamment l’adoption d’une loi portant institution du système de récépissés d’entreposage qui sera opérationnel au cours de l’année 2017, ont été prise dans cette optique d’amélioration la compétitivité du secteur. « Ce système permettra de garantir les crédits agricoles par les stocks », a-t-il noté.

Le chef du gouvernement ivoirien a également annoncé le renforcement des capacités techniques des travailleurs des unités de transformation, avec la création du Centre des Technologies du Cajou et le renforcement du dispositif de prime d’incitation à la transformation de l’anacarde.

Le SIETTA 2016 se déroule sur trois jours au Palais de la culture de Treichville autour du thème « L’industrialisation de la filière anacarde citoyenne pour une Côte d’Ivoire nouvelle ».

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment