12102016Headline:

Le Chef de l’Etat a inauguré, la voie express Abobo-Anyama, baptisée Roi du Maroc,

ado inauguration

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a inauguré, samedi, la voie express Abobo-Anyama, baptisée du nom du Roi du Maroc, Mohammed VI, en présence notamment du ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, de diplomates, de représentants d’institutions financières et de plusieurs membres du gouvernement ivoirien.

Situé au Nord d’Abidjan, l’axe Abobo-Anyama de 2×2 voies d’une distance de plus de 4 km reliant Abobo-Anyama consiste à améliorer l’accessibilité des zones traversées par la nouvelle route, à permettre leur mise en valeur et développer le tissu urbain en plus d’accroître le trafic et les échanges entre Anyama et le reste du district d’Abidjan.

” Le problème de la traversée de la commune d’Anyama sera résolu. Dès ce jour, nous allons lancer les travaux de bitumage de la voie principale de la ville. Cette voie expresse est dénommée Boulevard Mohamed VI. Nous voulons remercier Sa Majesté pour sa volonté de coopération. Je voudrais exprimer toute notre gratitude à la BOAD, et je salue cette coopération. Nous sommes là en cette date mémorable du 11 avril pour ouvrir la voie expresse Mohamed VI Abobo-Anyama.  Abobo a souffert mais Abobo doit renaître de ses cendres. Nous voulons tourner la page douloureuse de la crise post électorale que la Côte d’Ivoire n’aurait pas jamais dû connaître. Je suis fier de vous populations d’Abobo et d’Anyama. Je voudrais vous dire merci. Merci pour hier, merci pour aujourd’hui et merci pour demain.  Je vous remercie chers parents d’avoir pardonné. Justice sera rendue à tous sur le territoire ivoirien, tous ceux qui ont commis des crimes pendant la période post électorale seront jugés en CI et justice sera rendue. C’est grâce à votre combat que la paix a été retrouvée dans notre pays et particulièrement à Abidjan. C’est avec un plaisir renouvelé que je viens chaque fois à Abobo. J’ai été impressionné par le courage, la sérénité des victimes et de leurs parents“, a affirmé le président ivoirien Alassane Ouattara.

Cette infrastructure co-financée par la Banque ouest-aricaine de développement (BOAD) et l’Etat de Côte d’Ivoire pour un coût global d’environ 10 milliards de FCFA, entend assurer une liaison permanente et rapide entre Anyama et le reste de la métropole économique ivoirienne

Démarrés en septembre 2013, les travaux qui ont duré près de 20 mois, ont été exécutés par l’entreprise Nicolas Srouji Etablissement (NSE Côte d’Ivoire).

(Avec APA)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment