04072020Headline:

Le déficit d’investissement en Côte d’Ivoire s’élève à 327 milliards FCFA

Le montant de 327 milliards FCFA permettra à la Côte d’Ivoire de définitivement régler son déficit en investissement dans le pays. Chaque année le pays a besoin de plus de 327 milliards FCFA pour combler ses besoins en infrastructures économiques. Et si rien n’est fait le gap de financement pourrait s’élever à 8.300 milliards en 2040.

Le constat est fait par la Banque africaine de développement (BAD). Dans un rapport publié le 14 février, l’institution révèle que le déficit d’investissement en Côte d’Ivoire s’élève à 540 millions de dollars par an, soit environ 327 milliards FCFA. Cet argent devrait être investi dans des secteurs clés notamment le logement dont le déficit augmente de manière significative chaque année. Il s’agit d’un financement à long terme qui doit permettre au pays de réussir le pari de l’émergence tant prônée par le Président Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire a selon la BAD accusé un déficit de 600.000 logements par an. Un gap qui va croissant avec 50.000 logements supplémentaires à construire chaque année. D’ici à 2040, le pays pourrait avoir besoin, si rien n’est fait, de 1.600.000 logements. Et pour cela, la Côte d’Ivoire devrait mobiliser 8.300 milliards pour résoudre le problème. Outre ce secteur, des routes, ports, aéroports, chemin de fer et des investissements dans la télécommunication sont nécessaires pour soutenir la croissance de l’économie ivoirienne, comme rapporté par « Sika Finance ».

7info.ci 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles