12152017Headline:

le gouvernement annonce le dégel progressif des avoirs des ex-exilés de retour en Côte-d’Ivoire

Le nombre de réfugiés ivoiriens ayant regagné la Côte d’Ivoire après la crise postélectorale est estimé à 277.569 d’octobre 2011 à septembre 2017, soit un taux de 93,27%, indique une note du ministère de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité rendue publique mercredi.

Cette note publiée à l’occasion de la Journée nationale de la paix annonce le « dégel progressif des avoirs des ex-exilés ».

Elle mentionne que la Fonction publique a fait la prise en charge des dossiers de 46 fonctionnaires rentrés d’exil, dont 39 régularisés et sept concernés par des motifs de limite d’âge ou de décès.

Concernant la restitution des biens privés illicitement occupés, le ministère précise que sur 1.805 plaintes enregistrées, 1.265 cas ont été réglés soit 70,08% des plaintes enregistrées. Au niveau des 540 dossiers restants, plus de la moitié est en cours de traitement et le reste a été jugé « irrecevable pour insuffisance de preuves ».

Sur le plan scolaire, le gouvernement ivoirien indique avoir mis en œuvre un mécanisme de réinsertion des enfants rapatriés. A ce jour, 4.959 élèves ont été inscrits dans les établissements secondaires et 14.874 élèves du primaire réinscrits dans des établissements primaires publics.

Le gouvernement ivoirien entend par ailleurs poursuivre la réparation des victimes de cette crise qui a fait plus de 3.000 morts. L’Etat a à cet égard mis en place un processus de réparation de 4.500 victimes ou ayants droits malades qui ont été pris en charge dans des hôpitaux publics aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger.

La note mentionne en outre le démarrage du processus d’indemnisation des victimes des crises successives de 1990 à 2011, et relève que depuis le 30 octobre 2017, la grande phase d’indemnisation des victimes a débuté et sera suivie de réparations communautaires.
PIG/ap/ls/APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment