04202024Headline:

LE JAPON RÉAFFIRME SA VOLONTÉ DE CONTRIBUER À LA TRANSFORMATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DU PAYS

La ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a échangé, le mercredi 21 février 2024 à Abidjan, avec une délégation japonaise conduite par le Vice-ministre des Finances du Japon, Kanda Masato, en visite de travail en Côte d’Ivoire depuis le 20 février 2024.

La ministre Nialé Kaba a échangé, le mercredi 21 février 2024, avec une délégation japonaise conduite par le vice-ministre des Finances du Japon, Kanda Masato, en visite de travail en Côte d’Ivoire depuis le mardi 20 février 2024.

Une importante visite
‘’Je me réjouis de cette visite du ministre japonais. Une visite importante dont le but est de renforcer la coopération. Nous avons fait le tour de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Japon. L’appui important dans la mise en place d’infrastructures de qualité, également dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, du réchauffement climatique, etc…’’, a dit Nialé Kaba.

Et de poursuivre : Nous avons aussi abordé l’appui du Japon à travers différents fonds fiduciaires au renforcement des capacités à un certain nombre d’études au profit de notre pays’’.

Une mission privée des entreprises japonaises séjournera bientôt dans notre pays
Et de souligner que des perspectives ont été évoquées et les échanges se poursuivront avec en point de mire le secteur privé. A ce propos, « une mission privée des entreprises japonaises séjournera bientôt dans notre pays », a-t-elle évoqué.

Pour sa part, le Vice –ministre des finances du Japon est revenu sur les objectifs de sa présence en terre ivoirienne. « Nous sommes venus pour renforcer la relation entre la Côte d’Ivoire et le Japon dont nous sommes convaincus de l’importance, en tant que pays frère et ami du Japon, du point de vue stratégique dans la sous-région. La discussion a été constructive, nous avons partagé plusieurs points de vue notamment, les valeurs, les projets et plusieurs autres domaines. Nous continuerons de collaborer et de travailler étroitement ensemble », a dit Kanda Masato.

Soutien aux Starts up de la Côte d’Ivoire
L’occasion pour lui d’exprimer la volonté de son pays et sa disponibilité à soutenir les starts up de la Côte d’Ivoire.

What Next?

Recent Articles