11182017Headline:

Le retour de la BAD en Côte d’ivoire a marqué 2014

Le retour de la BAD à son siège statutaire d’Abidjan a marqué 2014

Le retour de la Banque africaine de développement (BAD) à son siège statutaire d’Abidjan, a constitué le fait marquant de l’actualité économique ivoirienne au cours de l’année 2014.

Depuis le 8 septembre 2014, la BAD est officiellement de retour en Côte d’Ivoire après avoir passé 11 ans à son siège temporaire de Tunis. En effet, suite à la crise militaro-politique ivoirien déclenché en septembre 2002, la BAD s’est relocalisée en 2003 en Tunisie.

Une levée symbolique de drapeaux des 78 pays membres (53 africains et 35 non africains) a marqué ce retour officiel au cours d’une cérémonie en présence du Premier ministre ivoirien, ministre de l’économie, des finances et du budget, Daniel Kablan Duncan ainsi que du président du Groupe, Donald Kaberuka, de diplomates et de plusieurs autres invités.

Depuis lors, les réunions du Conseil d’administration de cette institution financière panafricaine se tiennent à l’immeuble du Centre de commerce international d’Abidjan (CCIA) qui sert de siège provisoire à la BAD en attendant la fin des travaux de réhabilitation de son siège situé à la rue des banques, au Plateau. La BAD compte près de 1500 agents dont 1000 sont déjà à Abidjan.

Le cinquantenaire de la BAD initialement prévu en novembre dernier a été reporté à une date ultérieure, la priorité étant la lutte contre l’épidémie à virus Ebola qui sévit dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest que sont la Guinée, le Liberia et la Sierra-Leone. Le 19 août 2014, le Conseil d’administration de la BAD a approuvé un don de 60 millions de dollars, soit près de 30 milliards de FCFA pour lutter contre l’Ebola dans ces pays.

En Côte d’Ivoire, selon M. Duncan, le portefeuille actif de la BAD en 2014 est fort de 13 projets pour 197 milliards de FCFA dont 103 milliards pour les projets publics (renforcement des capacités, l’assainissement du bassin du Gourou et l’appui aux infrastructures agricoles). La BAD a également contribué à la réalisation du Pont Henri Konan Bédié à hauteur de 94 milliards.

L’Assemblée générale de la BAD prévue en mai 2015 sera marquée par l’élection d’un nouveau président en remplacement du Rwandais Donald Kaberuka qui achève son deuxième mandat à la tête de cette institution financière africaine.

La BAD octroie des prêts et aides dans divers secteurs d’activités. Il s’agit notamment des appuis budgétaires, infrastructures, éducation, santé, finance et industrie, agriculture,énergie, Pme et transports.

APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment