10312020Headline:

Le Togo met son premier chocolat sur le marché

chocotogo

De jeunes entrepreneurs togolais viennent de créer le premier chocolat made in Togo en utilisant des ingrédients biologiques et locaux, a constaté APA.
Ils font partie d’un groupe de jeunes togolais qui ont voyagé en Italie l’année dernière par l’intermédiaire d’un programme conçu pour encourager les entrepreneurs africains.

En Italie, ils ont appris à faire du chocolat à partir d’une pâte. Quand ils sont rentrés chez eux, ils ont décidé de lancer leur propre entreprise de chocolat.

L’un des premiers défis qu’ils ont rencontrés est le manque de technologie pour extraire la pâte de cacao qu’ils utiliseraient pour faire du chocolat. Ils ont dû improviser. Ils ont été obligés de torréfier les fèves, décortiquées à la main.

« Pour l’instant je décortique les fèves de cacao. Il faut les décortiquer pour avoir l’amande à l’intérieur » explique Pascaline Akakpo, un membre du groupe.

Eric Agbokou, Coordinateur du Projet se réjouit du fait que l’entreprise arrive désormais à franchir toutes les étapes de la fabrication du chocolat. Ils contrôlent tout le processus, du début à la fin.

« Nous sommes maintenant arrivés à l’étape décisive dans laquelle nous pouvons produire notre propre pâte de cacao, à la quantité que nous souhaitons », a-t-il précisé.

Le chocolat fabriqué est appelé « Chocotogo ». Il est déjà très apprécié au Togo bien qu’il ne soit pas encore une marque reconnue mondialement.

« C’est une bonne initiative que nos frères et sœurs aient commencé à produire du chocolat avec notre cacao. Il faut qu’on encourage ça et on doit absolument consommer du chocolat togolais », a commenté Emilie Afi Kueviakoé, étudiante à l’université de Lomé.

Les fèves de cacao sont d’origine locale et aucun produit chimique n’est ajouté au produit final.

« C’est 100% bio. Nous n’avons rien retiré du cacao. Nous avons travaillé avec du cacao pur et avec tous les éléments nutritifs que l’on peut retrouver dans notre chocolat », se vante Nathalie Kponté, directrice du Projet.
Le cacao représente le deuxième produit d’exportation du Togo après le café. Mais comme d’autres pays africains, les fèves de cacao ne sont pas traitées dans le pays, ce qui signifie que le chocolat doit être importé.

APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles