05232019Headline:

Légende: La Côte d’Ivoire gravit des échelons, année après année, en terme d’attractivité de son marché.

La Côte d’Ivoire est la première destination des investisseurs internationaux qui souhaitent faire des affaires en Afrique. Et ce, sur les cinq prochaines années (2019 – 2023)
C’est ce que révèle l’étude de Havas Horizons sur la perception des économies africaines à l’horizon 2023, exploitée par l’Agence Ecofin dans l’une de ses récentes publications hebdomadaires. D’après cette enquête réalisée auprès d’un panel de dirigeants (Ceo, directeurs Afrique, directeurs financiers, analystes senior, etc.) de 50 grands groupes mondiaux, dont Goldman Sachs, Rothschild & Co, Saint-Gobain, Sanofi, Gold and General, Société Générale, Cfao Retail et Quilvest Private Equity, opérant en Afrique, dans divers secteurs d’activité, les pays jugés les plus prometteurs par les investisseurs se concentrent majoritairement en Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Est. Il s’agit, dans l’ordre, de la Côte d’Ivoire (63%), du Kenya (61%), du Nigeria (39%) et du Ghana (37%). L’Afrique du Sud (34%) complète le Top 5. La Côte d’Ivoire (63%) grimpe ainsi en tête du peloton, après une entrée dans le Top 5 en 2017 (2ème position), grâce notamment à sa forte croissance économique.

L’enquête de Havas Horizons, un service de conseil dédié aux pays émergents, issu du rapprochement des expertises de l’agence Havas Paris, leader français en communication d’influence, et de l’Institut Choiseul, think tank spécialisé dans les questions économiques internationales, révèle en effet que les investisseurs internationaux manifestent un réel engouement pour le marché africain. Intitulée «Financer la croissance africaine à l’horizon 2023: perception des investisseurs internationaux», cette étude indique que 92% des investisseurs internationaux réaffirment leur optimisme et renouvellent leur confiance quant aux perspectives économiques du continent durant les cinq prochaines années. Ils sont aussi 80% à envisager de renforcer leurs positions en Afrique.

La bonne perception de l’Afrique par les investisseurs étrangers est portée par le retour à un rythme de croissance appréciable, dans un contexte marqué par l’amélioration de la conjoncture économique internationale et le redressement des cours des matières premières. Cet optimisme repose, d’autre part, sur des paramètres structurels qui conditionnent l’attractivité du continent. 58% des dirigeants sondés citent l’émergence d’une importante classe moyenne en tête des motivations qui les incitent à investir, devant l’amélioration du climat des affaires (49%) et le dynamisme démographique (47%). La diversification économique croissante (37 %), l’amélioration des infrastructures (33 %), les efforts portés sur l’innovation (30%) et l’urbanisation galopante (28%), sont également cités comme des tendances incitant à l’investissement. Selon la Banque africaine de développement (Bad), le montant des flux financiers externes à destination du continent s’est chiffré en 2017 à près de 180 milliards de dollars (un peu plus de 103 840 milliards de Fcfa, au taux de 576,890), dont 49 milliards de dollars (plus de 28 275 milliards de Fcfa) d’Investissements directs étrangers (Ide).

Au titre des secteurs d’activité jugés les plus porteurs par les investisseurs, l’on note les services financiers, la grande distribution et l’énergie. Porté par les efforts d’amélioration du taux de bancarisation et le dynamisme des principales places boursières du continent, le secteur des services financiers occupe la première marche du podium. 23% des sondés estiment que ce secteur, qui occupait la 3è place dans la précédente édition (2017) du baromètre de Havas Horizons, est au cœur des enjeux d’avenir. La grande distribution occupe le 2è rang (16%), bénéficiant de l’émergence d’une classe moyenne et de l’augmentation de la demande intérieure. L’énergie (14%) s’en trouve ainsi reléguée à la 3è position.

Elysée LATH avec Agence Ecofin

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment