06272017Headline:

Legislatives -scandale/ Ces candidats ,plusieurs ministres de Ouattara qui ont refusé de payer des droits d’auteurs aux artistes/Leurs noms

Duncan, Toungara, Bacongo, Adjoumani, Bruno Koné, Anne Ouloto, Kandia… : Ces candidats qui ont refusé de payer des droits d’auteurs aux artistes

Le Burida a publié hier jeudi 15 décembre la liste des 49 candidats aux législatives du 18 décembre ayant obtenu l’autorisation de diffusion des œuvres artistiques lors de leurs campagnes. On note cependant que plusieurs ministres de Ouattara dont le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, Adama Toungara, Bruno Koné, Ahoussou Jeannot, Anne Ouloto et bien d’autres candidats de premier rang n’ont pu s’acquitter desdits droits revenant aux artistes.

Mauvaise foi ou volonté manifeste de certains candidats aux législatives de priver les artistes de ce qui leur revient de plein droit ? Ou tout simplement négligence ou manque d’information ? Pas si sûr, répond le service communication du Burida. .

Le Bureau ivoirien du droit d’auteur ( Burida) a entrepris depuis plus de cinq une véritable campagne de communication à l’approche des élections pour informer de la nécessité de payer des droits d’auteur aux artistes dans le cadre de l’exploitation des œuvres lors des campagnes électorales. Ces droits d’exploitation publique qui normalement étaient fixés selon la taille de la circonscription ont plus fois été revus à la baisse.

Malheureusement, tout comme les précédentes élections, le Burida bute encore sur le refus de payer ces droits par certains candidats dans le cadre des législatives 2016. Pis, des ministres de Ouattara, des présidents de partis politiques et des candidats très respectés n’ont toujours pas encore payé ces droits si on se réfère à la liste publiée hier par l’institution en charge de la gestion collective des droits des artistes.

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, les ministres Adama Toungara, Bruno Koné, Ahoussou Jeannot, Anne Ouloto, Kobenan Adjoumani Kouassi, Kandia Camara ne figurent malheureusement pas sur la liste du Burida. Certains candidats comme KKB, Marcel Gossio, Adama Bictogo, Affi N’Guessan et bien d’autres ne font pas partie des 49 candidats ayant soldé le Burida. Ces droits coûtent pourtant entre 150 000 F Cfa et 300 000 Cfa en fonction de la taille de la circonscription électorale.

Lesquels droits d’ailleurs ont pu être payés par des candidats moins nantis comparativement à un ministre de la République. On peut citer entre autres candidats Ahouti Camus d’Akoupé, Kouassi Emma Marie-Louise de Dimbokro commune, Fofana Bema de Bouaké commune, N’Gouan Adou Bernard d’Abengourou S/P.

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, les ministres Adama Toungara, Bruno Koné, Ahoussou Jeannot, Anne Ouloto, Kandia Camara, Kobenan Adjoumani Kouassi, les candidats KKB, Marcel Gossio, Adama Bictogo, Affi N’Guessan et autres auraient pourtant dû imiter des candidats membres du Gouvernement Ouattara et d’autres députés sortants comme Guillaume Soro, Yasmina Ouégnin, Maurice Bandaman, Affoussiata Bamba, Évariste Méambly, Amadou Gon, Sidi Touré, Gnamien N’Goran, Ahmed Bakayoko et Koffi Koffi Paul.

Pour David Koumé, responsable communication du Burida, un véritable lobbying auprès de tous les candidats a été fait. Une équipe du Burida, ajoute-t-il, était positionnée à la CEI lors des dépôts de dossiers de candidature. Des spots télé et radio ont même été faits dans le cadre de la sensibilisation. Des courriers ont été adressés à tous les candidats aux législatives.

Philip KLA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment