08192018Headline:

Les difficultés d’approvisionnement en gaz à Abidjan, se répercute à l’intérieur du pays.

“Actuellement, nous ne sommes pas en pénurie de gaz domestique à Abidjan et dans les villes de l’intérieur”. Le Directeur général de Petroci l’a fait savoir, récemment à une conférence de presse. La Société nationale d’Opérations pétrolières (Petroci) a saisi la nécessité de commander du gaz pour le mettre à la disposition des populations ivoiriennes lorsqu’il y avait pénurie. Un butanier est arrivé, a été contrôlé et le gaz a été certifié conforme pour la consommation ivoirienne.

Pour la suite, Petroci a mis le gaz à la disposition des marketeurs, les distributeurs agréés qui assurent le relais de rendre les bouteilles disponibles dans les ménages, à travers leur réseau de distribution. Petroci ne peut pas répondre à leur place”. C’est, en partie, les explications qu’a données une cadre de Petroci, le jeudi 9 août 2018, pour répondre à la question portant sur l’indisponibilité de certaines couleurs de bouteille chez les revendeurs. Sur le même sujet, une source proche de la Société ivoirienne de raffinage (Sir) a soutenu que ladite société n’est pas concernée par le gaz domestique, depuis avril 2018.

Sujet similaire: Pénurie de gaz, hausse des prix,… : La Petroci s’explique

Selon elle, seule Petroci est habilitée à mettre ce gaz à disposition. La question, en effet, de la disponibilité de certaines bouteilles de gaz, défraie, en ce moment, la chronique, à un point tel que d’aucuns croient savoir que la pénurie de gaz continue à Abidjan et ailleurs. Plusieurs témoignages à Abidjan confirment les difficultés à avoir des couleurs de certains distributeurs. L’Agence ivoirienne de presse (Aip) a, il y a quelques heures, noté l’absence de gaz dans la localité de Tiébissou, située à environ 290 km d’Abidjan. La situation profite bien aux revendeurs qui montent les enchères pour les bouteilles disponibles. Ainsi, la bouteille (entendez le contenu) de 2000 francs Cfa est vendue entre 3000 et 4000 francs Cfa. Celle de 5200 francs Cfa est cédée entre 6500 et 7000 francs Cfa.

Dans l’impossibilité de nous adresser directement aux distributeurs agréés de gaz, nous avons joint le Groupement professionnel de l’industrie du Pétrole (Gpp), et avons laissé des messages par écrit et sur le répondeur du direct dudit groupement qui pourra donné des éclairages sur les préoccupations des populations, portant sur leurs difficultés à avoir des bouteilles.

Pour rappel, dans le cadre d’une conférence qu’elle a animée dans ses locaux, Petroci a appris que l’État s’est organisé pour mettre le gaz domestique à disposition. Elle a indiqué que les centres emplisseurs fonctionnent, et que la tarification du gaz n’a pas été révisée. En effet, les prix des recharges de bouteilles de gaz butane agréés sont de 2000 francs Cfa pour la B6, 5200 francs Cfa pour la B12, et 13 000 francs Cfa pour la B28.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment