11182018Headline:

Les populations abidjanaises ont constaté depuis quelque temps la présence de radars de limitation de vitesse sur les grandes artères d’Abidjan; Des secrets sur l’affaire.

Les populations abidjanaises ont constaté depuis quelque temps la présence de radars de limitation de vitesse sur les grandes artères d’Abidjan. Des informations ont alors annoncé que les automobilistes flashés paieraient leurs amendes lors des prochaines visites techniques.

Selon le Directeur général de l’Office de la sécurité routière (Oser), Dr Echui avec qui nous avons échangé le mardi 30 octobre 2018, cette disposition est une nouvelle mesure qu’a prise le ministère des Transports pour doter Abidjan et l’ensemble du pays d’un système de transport intelligent. L’objectif est, a-t-il appris, d’amener les automobilistes à avoir les bonnes attitudes sur les routes, réduisant ainsi la vitesse et la survenue des accidents. Toutefois, a-t-il souligné, il s’agit pour l’heure d’une phase-test du projet qui sera, plus tard appliqué à l’ensemble des grandes artères du pays.

Concernant le paiement des amendes à la visite technique, il a fait savoir qu’avant la mise en œuvre effective du projet, des dispositions réglementaires seront prises pour définir la question. « Le ministre s’est inscrit dans une dynamique de modernisation du transport dans le pays. C’est une phase-test du projet. C’est une autre manière de faire le contrôle routier », a confié notre interlocuteur.

Lors de la cérémonie de présentation de voeux au ministère, le 16 janvier dernier, le ministre avait en effet annoncé la mise en place de ce système de contrôle de vitesse par radar automatique dès 2018. « Les premiers résultats de la nouvelle stratégie de renforcement de la sécurité routière seront significativement perceptibles en 2018 et dans les années à venir », avait-il fait savoir.

 

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment