09262018Headline:

Les révélations du Directeur général: L’incendie qui a eu lieu, le jeudi (ndlr : 19 avril 2018), dans le parking de l’hinterland de Gestoci n’a pas touché les sites d’exploitation de la société.

Les activités de la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d’Ivoire (Gestoci) suspendues après le déclenchement de l’incendie aux environs de 17 h, le jeudi 19 avril 2018, ont repris, le lendemain en début de matinée.

C’est le Directeur général (Dg) de la Gestoci, Doumbia Ibrahima, qui nous l’a confié, le vendredi 20 avril 2018, dans le cadre d’un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, à son bureau, au siège de la Gestoci, à Vridi, dans la commune de Port-Bouët.

«L’incendie qui a eu lieu, le jeudi (ndlr : 19 avril 2018), dans le parking de l’hinterland de Gestoci n’a pas touché les sites d’exploitation de la société. Nous avons reçu un butanier dans la nuit du jeudi. Les activités de l’entreprise ont repris, ce vendredi matin après une réunion de débriefing de tous les acteurs qui ont participé à la circonscription du feu», a révélé M. Doumbia.

Assisté pour la circonstance, de son conseiller Ellogne Eba Christian, de M. Kam Sié de la Société nationale d’opérations pétrolières en Côte d’Ivoire (Petroci) et de Mme Traoré Eva du service Communication du ministère du Pétrole, de l’Énergie et du Développement des Énergies renouvelables, le Dg de la Gestoci a tenu à rassurer les populations ivoiriennes. «La Gestoci tient à informer que ses installations n’ont pas été touchées. Cet incendie n’aura pas d’impact sur le quotidien des Ivoiriens. Il s’agit du parking longue durée qui concerne l’Hinterland. Il ne s’agit pas de ce qui est convoyé pour la Côte d’Ivoire, pour la population ivoirienne. Les activités ont repris. Des camions ivoiriens et même maliens sont en train de charger (ndlr : avant 11 heures)», a insisté le manager de la Gestoci.

A relire: Gestoci/ Voici l’origine de l’incendie

Poursuivant, M. Doumbia a révélé que pour parer à toute éventualité “les sapeurs pompiers qui avaient circonscrit à 19h05 le feu qui s’est déclaré à 17h04, sont restés sur place jusqu’à 6 h du matin”.

Sur les préjudices de l’incendie, notre interlocuteur a noté «qu’il n’y a pas eu de pertes en vie humaine» à part les camions endommagés.

En sus, au regard de la confusion quant à des blessés qu’il y aurait eu sur les lieux, Dr Sanogo de la Gestoci nous a informé, par téléphone, lors de l’entretien, qu’il n’y a pas eu de blessé aussi bien parmi les agents de Gestoci que ceux des autres corps qui ont apporté leur concours contre le feu, contrairement à ce qui se raconte.

A propos des causes de l’incendie, le Dg de Petroci nous a confié que des recherches sont en cours pour connaître l’origine du drame. «La police scientifique est sur le coup et avec le concours de la gendarmerie, des services de sécurité de la Sir (ndlr : Société ivoirienne de raffinage), nous allons savoir les causes de l’accident. Par la suite, nous allons prendre toutes les dispositions, les mesures sécuritaires plus ardues encore. Cela parce que ce qu’on fait déjà nous a amené à circonscrire l’incendie. On prendra encore plus de mesures sécurité», a affirmé Ibrahima Doumbia.

Et de poursuivre pour dire que le fait que les «partenaires qui sont les chauffeurs maliens n’ont pas la notion de sécurité» est un «inconvénient» pour la Gestoci qui assure la sécurité de 100 et 150 camions par jour sur le parking de l’Hinterland. «Nous prenons en charge leur sécurité», a-t-il dit, relativement aux chauffeurs et aux apprentis.

Pour rappel, en fin d’après-midi le jeudi 19 avril 2018, un incendie s’est déclaré dans l’enceinte de la Gestoci sur le parking des pays de l’Hinterland touchant plusieurs camions. Les sapeurs-pompiers de la Gestoci, de la Sir, de Bolloré, du Groupement des sapeurs-pompiers (Gsm) et du Port autonome d’Abidjan (Paa) se sont mobilisés pour éteindre le feu.

La Gestoci gère les dépôts et les stocks pétroliers de sécurité, les moyens de transport, de produits pétroliers entre les dépôts, ainsi que d’une manière générale, toutes les opérations financières, commerciales, mobilières et immobilières se rattachant à cet objet.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment